A la découverte des Highlands

Après la Nouvelle-Calédonie en 2013 ou Hawaii en 2016, nous avons eu beaucoup de mal à trouver une destination qui nous étonne sans pour autant chercher à rivaliser avec ces endroits de rêve (la comparaison ne se supporte pas). Après la Nouvelle Calédonie, c’est vers une valeur sure, l’Italie que nous nous sommes tournés (le beau lac de Côme et les magnifiques Cinque Terre). Après Hawaii, c’est donc une autre valeur sure mais complètement différente qui a eu notre voix : l’Ecosse. Je rêvais de ce voyage, de découvrir les Highlands depuis plusieurs années. Et dans le même temps, j’avais un peu peur d’avoir trop vu cette destination, trop d’images, trop d’itinéraires, trop de blogs qui vous proposent leur version de l’Ecosse. Est-ce que cette destination serait vraiment aussi magnifique et magique qu’annoncée ? c’était un peu le pari lorsque nous avons sauté le pas. Et aujourd’hui, je peux le dire, c’est un pari réussi. L’Ecosse nous a étonnés, émerveillés, ravis. Par ses paysages somptueux qu’aucune photo, aussi belle soit-elle, ne peut magnifiée, par la gentillesse de ses habitants, par la magie qui semble régner partout, par son isolement et sa solitude aussi. Bref, ce fut un rêve éveillé tout au long de ce voyage. Je vous propose dans ce très long article notre version de l’Ecosse : itinéraire de 2 semaines en Ecosse au printemps et conseils pour un road trip / randonnées dans les Highlands.

Conic Hill - Loch Lomond - EcosseConic Hill - Loch Lomond - EcosseLoch Arklet - Trossachs - EcosseLuss - Loch Lomond - EcosseKilchurn Castle - Lochawe - Ecosse 2017

Ecosse : infos pratiques

-> Y aller

  • Vous aurez le choix entre le train, l’avion ou le ferry, en fonction de votre lieu de départ, de votre manière de voyager et de votre budget. Nous avons personnellement fait le choix du ferry, ce qui était beaucoup plus simple avec notre chien, Ice. En effet, seules certaines compagnies aériennes sont autorisées à transporter des animaux vers le Royaume Uni et parmi celles-ci, pas moyen de trouver un vol direct vers Edimbourg ou Glasgow, et l’avion avec un chien c’est déjà bien assez compliqué pour ne pas s’embêter avec des escales en plus.
  • Donc on a choisi le ferry. Plusieurs options possibles :
    • soit une traversée assez courte entre le Nord de la France (Calais par exemple) et le Sud de l’Angleterre (Douvres), mais cela implique ensuite une grosse journée pour remonter toute l’Angleterre.
    • Soit une traversée de nuit entre la Belgique et le Nord de l’Angleterre. Option 2 pour nous, avec une traversée Zeebruges – Hull par P&O Ferries. Soit 4h de route entre la Lorraine et la Belgique, une nuit sur le bateau et 6h de route entre Hull et le Loch Lomond le lendemain (c’est sur que x2, ca fait 3 jours de voyages, mais finalement c’était le plus confortable pour nous).

 

-> Voyager par le Ferry pour l’Ecosse (et plus généralement le Royaume Uni) avec son chien

  • On pensait que c’était compliqué et on avait un peu stressé avant le voyage, mais depuis l’abandon de la quarantaine et l’assouplissement des critères d’entrée, c’est finalement assez simple de voyager avec son chien en Ecosse.
  • Les formalités (penser à vérifier sur le site du gouvernement UK ou sur AnivetVoyage si les formalités n’ont pas changé avant votre voyage) :
    • le chien doit être âgé de plus de 15 semaines.
    • il doit entrer sur le territoire par un moyen de transport (certaines compagnies aériennes, ferry, train) et points d’entrée autorisés.
    • le chien doit être pucé (ou tatoué si avant 2011) et avec un n° d’identification.
    • le chien doit être vacciné contre la rage (au moins 21 jours avant l’entrée sur le territoire, le titrage sanguin n’est plus obligatoire).
    • le chien doit avoir pris un traitement vermifuge administré par un vétérinaire 1 à 5 jours avant l’entrée sur le territoire.
    • le chien doit avoir un passeport européen qui consigne l’ensemble de ces informations (à demander à votre vétérinaire).
    • certaines races sont interdites.
  • Et alors comment ça s’est passé pour nous ? :
    • contrôle des documents (à l’aller uniquement, au retour nous y avons échappé) : au passage de la douane, avant l’embarquement sur le ferry, contrôle du passeport du chien, scannage de la puce (le moment de solitude quand on a eu du mal à retrouver l’emplacement) et vérification de la correspondance.
    • sur le ferry (contrairement aux ferry pour la Corse par exemple), le chien doit rester dans le chenil dans la soute à voitures. Le chenil est climatisé, les cages sont grandes (plusieurs tailles selon la taille du chien), on peut y laisser une couverture, un jouet, une gamelle d’eau. Il y avait plusieurs autres chiens à l’aller, mais Ice était seul au retour. Un personnel va voir plusieurs fois pendant la traversée si tout se passe bien. On a demandé à la réception dans la soirée si on pouvait aller jeter un oeil, une gentille personne nous a accompagné, on a pu sortir Ice, lui faire faire un petit tour dans la soute. Tout s’est bien passé, Ice n’a pas été traumatisé même si le lendemain matin, il était super content de nous retrouver.
  • Et le retour ? mêmes formalités (sans la nécessité de vermifuger avant le retour) et même contrôles qu’à l’aller.

 

-> Conduire en Ecosse

  • bon, notre expérience est peut être un peu faussée, étant donné que
    • 1. nous avions notre propre voiture, donc pas de stress d’avoir une voiture avec une conduite à droite, des vitesses à gauche et un nouveau gabarit à s’approprier.
    • 2. j’ai un super chauffeur, qui s’adapte super vite aux conditions de conduite locale.
  • au début il faut faire super attention de conduire sur la voie de gauche, faire attention aux ronds points qui se prennent à l’envers et aux intersections. Surtout sur les routes à 2 ou plusieurs voies. Mais l’habitude arrive finalement assez vite.
  • Sur les toutes petites routes écossaises (les single track road), le problème ne se pose plus, on roule au milieu 😀 le plus difficile, ce sont les croisements de voitures sur ces petites routes, il y a des emplacements réservés pour ça (passing  place). En gros, celui qui est le plus proche de la passing place à gauche s’y arrête pour laisser passer la voiture en face.
  • les Ecossais sont très respectueux et conduisent prudemment. La circulation n’est pas intense, il n’y a donc pas de stress supplémentaire.

On the road between Loch Lomond and Glen Coe - Scotland 2017Glen Coe - Scotland 2017Lost Valley - Glen Coe - Scotland 2017Steal Falls - Glen Nevis - Scotland 2017

Ecosse : Notre itinéraire

-> Durée du séjour

  • Nous avons opté pour 16 jours dont 13 jours pleins sur place. Cela peut paraître pas mal mais il y a tant à voir en Ecosse et tant de randonnées et de paysages repérés qu’il a fallu faire des choix. Nous avons décidé de ne pas s’attarder sur les villes et châteaux pour privilégier la nature et les grands espaces. Avec un focus particulier sur les Highlands du Nord et de l’Ouest.
  • Vous pouvez opter pour un séjour moins long en vous concentrant sur certaines régions. Ou pour un séjour plus long pour prendre plus votre temps ou rajouter d’autres étapes. Dans tous les cas, vous trouverez largement de quoi vous occuper.

-> Notre itinéraire de 2 semaines en Ecosse

 

-> Ce que je changerai a posteriori :

  • Une seule journée dans le secteur du Loch Lomond (au lieu de 2) pour passer une journée supplémentaire du côté de Glen Coe et du Ben Navis pour randonner un peu plus dans le secteur.
  • Supprimer la journée autour du Loch Ness ainsi que celle dans les Cairngorms pour ajouter 2 jours sur la North Coast 500 et faire la route entièrement (ou presque). Mais je conserverai la journée au Loch Affric.
  • Sur un séjour de 2 semaines, choisir entre le Loch Lomond & les Trossachs ou les Cairngorms, mais y séjourner plutôt en début de voyage, sous peine de déception.
  • Mieux organiser les 2 derniers jours en Ecosse en redescendant vers les Borders et le ferry pour perdre moins de temps.
  • On a choisi Skye, mais je pense que Mull est tout aussi belle et peut être moins fréquentée.

 

Talisker Bay - Skye - Scotland 2017Fairy Pools - Skye - Scotland 2017Old Man of Storr - Skye - Scotland 2017Fairy Glen - Skye - Scotland 2017Quiraing - Skye - Scotland 2017Neist Point Lighthouse - Skye - Scotland 2017

-> Nos coups de coeur / déception

  • Nos coups de coeur : toute l’Ecosse 😉 mais en particulier :
    • Glen Coe et Ben Navis pour les randonnées grandioses et moins fréquentées (en avril) que Skye
    • La vue depuis le sommet du Quiraing sur l’île de Skye et les paysages mystérieux du Fairy Glen.
    • Les toutes petites routes de la North Coast 500 si scéniques, qui traversent des paysages époustouflants.
    • La journée à randonner au calme autour du superbe Loch Affric
  • Nos déceptions : il n’y en a vraiment qu’une seule :
    • le Loch Ness, beaucoup trop touristique, beaucoup trop fréquenté et de loin le moins joli des lochs vus en 2 semaines
    • une mini-déception sur les Cairngorms mais je pense que c’est parce que c’était la fin du séjour et que les Highlands nous avaient sorti le grand jeu dans les jours précédents.

Bealach na Ba - road to Applecross - Scotland 2017Eilean Donan Castle - Scotland 2017Bealach na Ba - road to Applecross - Scotland 2017NC500 - Scotland 2017NC500 - Scotland 2017

Ecosse : La météo au printemps, quoi mettre dans sa valise ?

Ce qui suit n’est que notre retour d’expérience, loin de moi l’idée de généraliser. Donc, en avril, sur un séjour de 2 semaines, nous sommes passés par les 4 saisons : 2 journées de soleil et de douceur au Sud (Loch Lomond / Borders), 1 grosse journée de pluie qui nous a vriament gâché la vie (mais c’était sur une journée de transit, donc c’était un moindre mal), de nombreuses journées où le soleil joue à cache-cache avec les gros nuages et des averses relativement peu nombreuses, peu intenses et courtes, et même une journée très fraiche et avec de la neige en haut de la Bealach Na Ba, au-dessus d’Applecross. Bref, un temps assez idéal pour découvrir l’Ecosse et sa magie. Magie et mystère renforcés par le temps couvert et nuageux. La pluie ne nous aura pas gênés dans nos activités et ne nous aura pas empêchés de randonner.

Donc dans notre valise il y avait ? et bien, on a privilégié la technique de l’oignon : tee-shirt (à manches courtes et à manches longues), pantalons pour randonner, jeans pour se promener, pulls en laine et / ou  polaires, veste imperméable, chaussures de randonnées imperméables et baskets pour se balader., surpantalon imperméable, guêtres,

 

Ecosse : randonner

  • Est-ce facile de randonner en Ecosse ? oui, c’es très facile, l’Ecosse est le paradis pour les randonneurs, il y en a pour tous les niveaux : de la promenade très simple à la randonnée de moyenne montagne qui nécessite un bon niveau.
  • Où trouver des itinéraires de randonnées ? un seul site, la bible pour les randonneurs en Ecosse : https://www.walkhighlands.co.uk/ vous y trouverez toutes les randonnées triées par secteur, par niveau, par carte. Vous pouvez télécharger les cartes et les fichiers gpx en vous inscrivant sur le site. Dans les différents articles de ce carnet de voyage, j’ai listé les randonnées que nous avons nous même suivi.
  • Quelques conseils pratiques pour randonner :
    • être bien chaussé et bien habillé : c’est la base, mais mieux vaut rappeler que l’Ecosse est un pays humide et que les sols sont toujours boueux, voir glissants et que vous n’êtes jamais à l’abri d’une averse. Alors , chaussures de randonnée imperméables (on a même regretté les bottes par endroit, tellement c’était boueux) et veste de pluie imperméable sont un minimum. Nous vous conseillons en prime, un surpantalon imperméable et des guêtres à glisser dans le sac à dos et à enfiler dès que la pluie devient plus forte.
    • toujours avoir de l’eau et de quoi grignoter dans le sac à dos. L’Ecosse c’est la nature dans toute sa splendeur, il n’y a pas de café à chaque coin de chemin 😉 nous avions pris les gourdes isothermes, remplies de café ou de thé, et nous les avons souvent appréciées lorsqu’il faisait un peu frais et humide.
    •  De nombreux secteurs en Ecosse sont hors zone de couverture réseau. Alors si vous êtes comme nous, des adeptes du tout électronique (tout sur le smartphone, …), soyez prévoyants  :
      • procurez vous une carte ou imprimez les cartes de vos randonnées via le site https://www.walkhighlands.co.uk/
      • et / ou, comme moi, utilisez une application smartphone avec des cartes en ligne, comme MAPS.ME (je télécharge les cartes à l’avance, je charge aussi dans l’appli les traces des randonnées qui m’intéressent et je n’ai plus qu’à suivre le parcours sur l’appli). Et dans ce cas, un chargeur externe n’est pas de trop non plus.
      • ceci dit, les randonnées sont relativement simples à suivre une fois le point de départ trouvé, il y a peu de bifurcations.

 

Urquhart Castle - Scotland 2017Fort Augustus - Scotland 2017Loch Ness - Scotland 2017Loch Affric - Scotland 2017Loch Affric - Scotland 2017Loch Affric - Scotland 2017Loch Affric - Scotland 2017

 

Ecosse : Budget

  • Le Ferry : 1 aller retour Zeebrugge – Hull  via P&O Ferries. Traversée de nuit en cabine double, pour 2 personnes + 1 chien + 1 voiture (sans repas)  : 598€

 

  • Location de voitures : inutile puisque nous sommes partis de France avec la notre. Budget essence pour 2 semaines (environ 3000 km) : 300€

 

  • Hébergement : Il y a le choix en Ecosse entre hôtels, bed & breakfast, airbnb, location de vacances, camping…. Nous avons fait un petit mélange de tout ça. J’ai trouvé les tarifs assez élevés pour la période (hors haute saison) :
    • 2 nuits à Drymen, à 10min de voiture du Loch Lomond, dans un airbnb très chouette, un joli cottage tout équipé et cosy en pleine campagne : 166€
    • 1 nuit d’hôtel à Ballachulish. Hôtel style ancien mais bien rénové avec un restaurant où nous avons très bien dîner : 123€ (diner entrée / plat / dessert inclus)
    • 4 nuits en wigwam sur l’île de Skye, vers Portree : un glamping assez sympa et bien équipé malgré l’exiguïté des lieux : 430 €
    • 1 nuit d’hotel à Gairloch : hotel vieillot, nourriture de cantine, je ne recommande définitivement pas mais pas beaucoup de choix dans le secteur (avec un chien) : 116€
    • 3 nuits à Drumnadrochit: on aurait pu choisir un wigwam une nouvelle fois, on a préféré un grand studio. Bien placé entre Loch Ness et Loch Affric, bien équipé, accueil sympa : 260€
    • 1 nuit d’hotel à Glenisla dans les Cairngorms : petit établissement familial, très bien rénové et très bonne cuisine locale : 94€
    • 1 nuit d’hotel dans les Borders à Pitlochry : établissement moderne, personnel sympa, bonne cuisine : 74€
    • Total : 1263 € pour 13 nuits

 

  • Repas : nous avons alterné entre pub, resto des hotels, repas dans les hébergements et pique-nique pour un budget global d’environ 800€. Quelques bonnes adresses :
    • Glen Coe : le restaurant de l’hotel Ballachulish
    • Sur l’île de Skye :
      • à Carbost, nous avons testé le Old Inn, on y a très bien mangé, une cuisine traditionnelle et simple, un bon rapport qualité / prix. Attention, il y a du monde même hors saison, nous étions arrivés tôt et le pub s’est rempli très vite. On peut aussi y dormir mais, même en s’y prenant tôt, c’était complet, l’ambiance du pub le soir permet de passer un bon moment.
      • à Staffin, Columba 1400 : très bon rapport qualité / prix, une cuisine simple mais délicieuse avec une superbe vue sur le village et les Quiraing en prime. Ce centre aide les jeunes en difficulté, en y déjeunant vous faites donc une bonne action.
    • Loch Ness : Fiddlers à Drumnadrochit. On y a très bien mangé, cuisine locale et la sélection de bières et de whisky est impressionnante. Et il y a régulièrement des groupes de musique. Ambiance sympa.
    • North Coast 500 : l’Applecross Inn à Applecrosse, un pub à l’ancienne en bord de mer avec une bonne cuisine
  • Loisirs : qq entrées de chateaux et musées pour environ 60€

 

Budget total pour 2 pour 2 semaines : 3001 €

 

 

Old Military Road - Scotland 2017The Hermitage - Dunkeld - Scotland 2017IMG_2983.jpgIMG_3016.jpgIMG_3008.jpg

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

1 commentaire : “Ecosse : Itinéraire & conseils pour un road trip / randonnées de 2 semaines au printemps”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.