On poursuit notre découverte de l’île de Skye en Ecosse, avec 2 randonnées mythiques de l’île : Old Man of Storr et Quiraing et une balade dans un endroit un peu moins connu mais tout aussi étonnant que les 2 premiers : The Fairy Glen.

 

Old Man of Storr : un incontournable

C’est en fin d’après-midi, après nos balades à Talisker Bay et aux Fairy Pools que nous arrivons sur le parking d’où part le sentier qui mène au Old Man of Storr. Le temps s’étant dégagé sur les sommets du Nord, nous avons donc tracé la route vers ce lieu mythique. L’image a parcouru les internets sous des milliers de forme, toute personne s’intéressant à l’Ecosse et à Skye connait cette vue de rochers pointus se découpant sur le ciel et dominant la plaine et la mer. Mais avant de pouvoir faire cette photo, il faut grimper. Environ 300m de dénivelé positif sur 2,5km, ca grimpe assez sec, surtout après avoir déjà parcouru quelques kilomètres pendant le reste de la journée.

La première partie du chemin offre de belles vues vers sur les lochs côtiers et les collines environnantes. Le ciel hésite entre grand ciel bleu et nuages noirs, la lumière et l’ambiance changent très très vite. Et puis, arrive la longue montée en seconde partie, avec le Old Man of Storr en ligne de mire. Interminable ? pas tout à fait mais certains font demi-tour avant d’atteindre le sommet. L’après midi touche à sa fin, on croise plus de personnes qui redescendent, que de personnes qui montent. Tant mieux, on sera presque seuls au sommet. Un dernier effort et nous voilà enfin aux pieds des rochers géants et pointus. On se sent tout petits. On hésite à s’éloigner vers la droite pour faire LA photo emblématique dont je parlais précédemment. Mais il commence à se faire tard, la lumière descend vite et je n’ai pas envie de redescendre dans la pénombre sur un chemin que l’on sait très glissant. Pourtant, j’aurai adoré prendre le temps de regarder le coucher du soleil depuis là-haut. Nous choisissons donc de faire le tour du Old Man of Storr, qui nous offre de belles vues dégagées tantôt sur les pics, tantôt sur l’horizon. Entre temps, le ciel s’est dégagé et nous offre le grand bleu. Nous sommes presque seuls, on profite du calme et de la vue.

La descente, fatigue aidant, est un peu hasardeuse pour moi, le chemin humide est assez glissant sur la partie haute. Mais finalement, nous arriverons en bas peu avant le coucher du soleil.

Old Man of Storr - Skye - Scotland 2017Old Man of Storr - Skye - Scotland 2017Old Man of Storr - Skye - Scotland 2017Old Man of Storr - Skye - Scotland 2017Old Man of Storr - Skye - Scotland 2017Old Man of Storr - Skye - Scotland 2017Old Man of Storr - Skye - Scotland 2017Old Man of Storr - Skye - Scotland 2017Old Man of Storr - Skye - Scotland 2017Old Man of Storr - Skye - Scotland 2017

Old Man of Storr - Skye - Scotland 2017

Old Man of Storr - Skye - Scotland 2017Old Man of Storr - Skye - Scotland 2017Old Man of Storr - Skye - Scotland 2017Old Man of Storr - Skye - Scotland 2017

 

Quiraing : mystérieuse et magique, la plus belle des randonnées de Skye

Le lendemain matin, le temps est couvert mais semble stable, nous décidons alors de tenter l’autre randonnée mythique de Skye, à peine moins connue que le Old Man of Storr : le Quiraing. Nous étions partis pour simplement parcourir le début du chemin, pour admirer la célèbre vue sur la route en lacets, les collines et les lochs. Et puis, on se dit, « allez encore quelques mètres, la vue a l’air encore plus belle là-bas », « ah il est là, l’arbre solitaire du Quiraing, attends, je descends un peu pour faire la photo », « on va jusqu’au gros rocher là bas ? », « on dépasse le virage pour voir ce qu’il y a de l’autre côté ? », « allez on la fait complètement cette randonnée ? » Et voilà, comment nous sommes partis pour 8 km et 350m de dénivelé positif. La première partie du chemin est magnifique avec à gauche les falaises gigantesques au pied desquelles on se sent minuscules. A droite, une vue toujours renouvelée sur un paysage d’ocre, de vert et de bleu. Entre les 2, le chemin serpente entre bruyères et rochers. Des moutons se promènent un peu partout, Ice, en laisse, est aux aguets.

Une petite pause café / thé chaud au bord d’un petit lac (nos thermos ne nous ont pas quittés du voyage). La pluie arrive doucement, juste quelques gouttes, mais qui mouillent. On enfile les surpantalons pour se protéger.

Puis le chemin s’enfonce entre les montagnes, comme si on pénétrait dans un château aux hautes murailles. Le chemin est un peu plus accidenté, un peu plus boueux aussi, le paysage est radicalement différent. Au pied des aiguilles, le chemin monte très rapidement vers le plateau supérieur. C’est la seule difficulté réellement physique de la randonnée. On croise à cet endroit pas mal de personnes dont des cyclistes bien courageux !!

Une fois sur le plateau supérieur, le chemin est de nouveau plat. Mais TRES boueux (la faute au temps humide mais aussi au passage répété des randonneurs qui abiment les chemins et la bruyère), ça glisse beaucoup par endroit, on essaye d’éviter le pire en faisant quelques écarts. Mais la vue dégagée est absolument magique. Je m’approche prudemment du bord du plateau mais m’arrête à distance respectueuse, la chute est vertigineuse. On s’arrêtera une nouvelle fois pour une seconde pause café / thé, longuement, pour profiter le plus longtemps possible du panorama.

Dernière difficulté, redescendre vers le plateau inférieur et le parking. Soit nous l’avons raté, soit le chemin est très mal défini, nous nous retrouvons à descendre ce qui ressemble vaguement au lit d’une rivière asséchée, un peu abrupte ! mais l’essentiel est de descendre.

Cette randonnée est absolument magique et vaut les quelques efforts pour la parcourir de bout en bout. C’est l’une des plus belles que nous ayons faites en Ecosse. A choisir entre Old Man of Storr et Quiraing, je choisis sans hésiter le Quiraing. Il y a des paysages qui vous marquent, ceux-ci en font indéniablement partis. La sélection des images a été difficile tant chaque minute passée ici vous apporte son lot de sensations et d’émotionss.

Quiraing - Skye - Scotland 2017Quiraing - Skye - Scotland 2017Quiraing - Skye - Scotland 2017Quiraing - Skye - Scotland 2017Quiraing - Skye - Scotland 2017Quiraing - Skye - Scotland 2017Quiraing - Skye - Scotland 2017Quiraing - Skye - Scotland 2017Quiraing - Skye - Scotland 2017Quiraing - Skye - Scotland 2017Quiraing - Skye - Scotland 2017Quiraing - Skye - Scotland 2017Quiraing - Skye - Scotland 2017Quiraing - Skye - Scotland 2017Quiraing - Skye - Scotland 2017Quiraing - Skye - Scotland 2017Quiraing - Skye - Scotland 2017Quiraing - Skye - Scotland 2017Quiraing - Skye - Scotland 2017Quiraing - Skye - Scotland 2017

 

Fairy Glen : un autre monde féérique

Après la découverte du Quiraing, petite pause pour déjeuner  puis on s’interroge sur le programme de l’après-midi, ce ne sont pas les lieux de découverte qui manque sur la péninsule Nord. J’avais repéré avant de partir un paysage assez extraordinaire fait de collines plissées, de cercles de pierres, un lieu auréolé de la magie des fées de Skye (elles sont partout ici) : Fairy Glen. Et comme ce n’est pas très loin du Quiraing, c’est une bonne destination pour terminer la journée. Et effectivement, Fairy Glen nous révèle une jolie surprise. Le lieu n’est pas encore très connu, il n’y a pas trop de monde et dès qu’on s’éloigne du coeur du site, on se retrouve facilement seuls. Nous ne croiserons pas les petites fées, mais on comprend qu’elles habitent un tel environnement, c’est complètement différent de tout ce qu’on a vu jusqu’ici en Ecosse, un micro-monde à part entière, comme sorti d’un film fantastique.

Nous nous promènerons un moment sur les collines plissées, vers les cercles de pierres et le mystérieux château puis nous prendrons les chemins de traverse pour nous perdre un peu entre les collines, dans la forêt magique et au bord du lac paisible. Un autre monde, un autre temps. Calme et sérénité. Magie et mystère de l’Ecosse, partout, tout le temps …

Fairy Glen - Skye - Scotland 2017Fairy Glen - Skye - Scotland 2017Fairy Glen - Skye - Scotland 2017

Fairy Glen - Skye - Scotland 2017

Fairy Glen - Skye - Scotland 2017Fairy Glen - Skye - Scotland 2017Fairy Glen - Skye - Scotland 2017

Fairy Glen - Skye - Scotland 2017

Fairy Glen - Skye - Scotland 2017Fairy Glen - Skye - Scotland 2017Fairy Glen - Skye - Scotland 2017Fairy Glen - Skye - Scotland 2017

 

 

 

 

Infos Pratiques

Se loger : Skye est touristique toute l’année, et à 2 mois de notre date d’arrivée, beaucoup d’hébergement étaient complets (surtout pour 4 nuits, dans notre budget et avec un chien comme contrainte supplémentaire). Nous avons finalement passé 4 nuits dans un wingwam (un genre de grande tente en bois, assez spacieux pour 2, et tout équipé) vers Portree. C’était rigolo, du camping amélioré, du glamping quoi ! Et la vue du bungalow était sympa : Portree Wingwam

Se restaurer : Sur ces randonnées, pas de lieux à recommander, nous avons soit pique-niquer, soit déjeuner / diner dans notre hébergement.

Les circuits de randonnée / promenade (ceux que l’on a fait):

  • Old Man of Storr (4,5 km – 288m de dénivelé positif)
  • Quiraing (7km – 340m de dénivelé positif)
  • Fairy Glen (2km – 45m de dénivelé – mais beaucoup plus si vous vous perdez un peu l’écart des sentiers battus comme nous)

Roadbook complet avec toutes les étapes et les randonnées envisagées sur demande.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

4 commentaires : “Ecosse #4 Ile de Skye, les randonnées mythiques [Old Man of Storr , Quiraing, Fairy Glen]”

    1. Si ca t’interesse, je peux te fournir la liste de celles que j’avais repérées. mais après ca depend beaucoup des envies et du niveau de chacun. En tous cas, si tu envisages un voyage en Ecosse, c’est un super choix.

  1. oui, il faut vraiment le vivre pour en apprécier toute la dimension mystique, ça respire le mystère et la magie partout, même dans les endroits les plus touristiques …

  2. Je reste toujours aussi fascinée par la splendeur de ces paysages! C’est vraiment magique et on comprend bien pourquoi il s’agit d’une terre de mythes et légendes!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.