Après la journée pluvieuse de la veille qui nous a amené sur l’île de Skye, c’est sous un ciel nuageux mais sans pluie que nous nous réveillons dans notre bungalow, près de Portree. Nous hésitons à nous attaquer tout de suite aux randonnées légendaires de Skye, le Old man of Storr et le Quiraing, mais les sommets que l’on aperçoit sont sous les nuages. Nous sommes là pour 3 jours, aussi décidons nous de tenter notre chance plus tard. Alors, 3 jours à Skye, je vous le dis tout de suite, ce n’est clairement pas suffisant pour explorer toute l’île, nous nous concentrerons donc sur les incontournables situés sur la partie la plus au nord de l’île. Et comme le ciel semble un peu plus bleu au Sud, nous partons découvrir les environs de Carbost (environ 40min de route de Portree), au pied des Black Cuillins, les sommets les plus hauts de Skye. Avec au programme Talisker Bay, Fairy Pools et Carbost.

Déjà la route est belle et prometteuse : une jolie single track (route à une seule voie), quasi déserte, traverse de vastes espaces, avec les collines et les sommets des Cuillins en ligne de mire, et puis tout plein de moutons se promenant tranquillement le long de la route. 

On the road between Carbost and Talisker Bay - Skye - Scotland 2017On the road between Carbost and Talisker Bay - Skye - Scotland 2017On the road between Carbost and Talisker Bay - Skye - Scotland 2017

Talisker Bay

Nous filons tout droit vers la très jolie Talisker Bay, tout au bout de la route après Carbost. La randonnée (descriptif sur Walkinghilands.co.uk) est facile, et pour une fois, sur des chemins peu boueux (c’est assez rare pour le noter). Ice est en laisse car les nombreux moutons sont en liberté, et paissent tranquillement à flanc de collines ou le long du chemin et on ne veut pas qu’il les dérange. Il est tout fou ! Après 2 km, le chemin débouche enfin sur une baie arrondie, entourée de falaises. De celle à notre droite, tombe une cascade, directement dans la mer. La mer est haute et recouvre presque entièrement une plage de galets (à marée basse, il semble que l’on voit le sable et des bancs de pierres affleurants). Et toujours, les moutons qui vont tranquillement, tout autour de nous. Pour ne rien gâcher, le ciel se découvre et le soleil pointe le bout de son nez. Il y a très peu de monde ici, on profite du calme, de la sérénité et de la beauté du paysage. On se promène un peu le long de la plage avant de prendre le chemin du retour (prévoir une bonne heure au total).

Talisker Bay - Skye - Scotland 2017Talisker Bay - Skye - Scotland 2017Talisker Bay - Skye - Scotland 2017Talisker Bay - Skye - Scotland 2017Talisker Bay - Skye - Scotland 2017Talisker Bay - Skye - Scotland 2017Talisker Bay - Skye - Scotland 2017Talisker Bay - Skye - Scotland 2017Talisker Bay - Skye - Scotland 2017

Talisker Bay - Skye - Scotland 2017

Talisker Bay - Skye - Scotland 2017Talisker Bay - Skye - Scotland 2017

Fairy Pools

Après avoir déjeuner au Old Inn à Carbost (voir Infos Pratiques), nous prenons la direction des Fairy Pools, en gardant la visite de la distillerie de whisky Talisker pour la fin d’après-midi. La météo est passée de « découvert » à « brumeux », durant le temps de notre déjeuner : c’est ça aussi Skye, une météo qui change très vite et qui demande une certaine adaptation.

Les Fairy Pools sont l’un des incontournables de Skye, ça se voit dès le parking, déjà presque plein en ce début d’après-midi d’avril. La chance nous sourit, nous trouvons de suite une place sur la parking principal (un conseil, venez tôt, surtout en pleine saison). Les Fairy Pools, ce sont ces petites cascades et ces bassins d’une belle couleur bleue turquoise et vert émeraude que l’on voit sur tous les sites dès que l’on cherche à se renseigner sur les must-see de Skye. Dans la réalité, pour avoir une telle couleur, il vous faudra, je pense un beau ciel bleu (ou bidouiller vos photos 😀 ). Sous le ciel bien chargé d’avril, la rivière nous semble bien grise en ce début de parcours.

Et il y a du monde sur le chemin, beaucoup, difficile de cadrer en évitant les randonneurs. Difficile aussi d’accéder aux abords des bassins en cette saison pluvieuse, il y a de la boue et c’est très glissant, il faut prendre des risques. Néanmoins, nous poursuivons le long du sentier et petit à petit, il y a moins de monde, les gens s’arrêtent aux premiers bassins et font demi-tour. On retrouve enfin la grandeur des paysages écossais, la brume et les nuages qui descendent sur les Cuillins, les montagnes à l’horizon qui dominent la plaine, les teintes marrons et jaunes de la végétation pas encore sorties de l’hiver à perte de vue, la petite rivière qui coule au milieu et se déverse en petites cascades dans les bassins, la lumière changeante qui dévoile par moment ces tons de turquoise et d’émeraude que nous attendions. Et le calme, la solitude. Le côté mystérieux de l’Ecossais que l’on aime tant. Et cette impression de bout du monde que l’on a ressenti si souvent  au cours de ces 2 semaines de road-trip écossais.

Un conseil : pour trouver la magie des Fairy Pools, n’hésitez pas à venir tôt et à poursuivre bien au-delà des premières vasques où tout le monde s’arrête, il y a encore de nombreuses cascades et bassins plus loin, c’est tout aussi beau et beaucoup plus paisible. C’est en s’éloignant que nous avons pris conscience de la grandeur de ce lieu et de sa beauté sauvage. Si vous avez le temps, vous pouvez faire la boucle complète décrite sur walkinghighlands.co.uk, nous nous sommes contentés de faire demi-tour, d’autres aventures nous attendant ailleurs sur l’île.

Fairy Pools - Skye - Scotland 2017Fairy Pools - Skye - Scotland 2017Fairy Pools - Skye - Scotland 2017

Fairy Pools - Skye - Scotland 2017Fairy Pools - Skye - Scotland 2017

Fairy Pools - Skye - Scotland 2017Fairy Pools - Skye - Scotland 2017Fairy Pools - Skye - Scotland 2017Fairy Pools - Skye - Scotland 2017Fairy Pools - Skye - Scotland 2017

Fairy Pools - Skye - Scotland 2017Fairy Pools - Skye - Scotland 2017

Fairy Pools - Skye - Scotland 2017Fairy Pools - Skye - Scotland 2017Fairy Pools - Skye - Scotland 2017Fairy Pools - Skye - Scotland 2017Fairy Pools - Skye - Scotland 2017Fairy Pools - Skye - Scotland 2017Fairy Pools - Skye - Scotland 2017

Carbost et la distillerie de whisky de Talisker

Nous aurions dû ensuite terminer la journée dans le petit village de Carbost et, notamment, visiter la seule distillerie de Whisky de l’île de Skye : Talisker. Mais il est déjà tard, nous avons passé plus de temps que prévu aux Fairy Pools et, l’hiver, la distillerie ferme tôt. Et puis le temps semble s’éclaircir sur le Nord de Skye, et nous souhaitons profiter de cette accalmie pour tenter de voir le célèbre Old Man of Storr. Avec le temps très changeant, il faut savoir s’adapter et ajuster son planning à la dernière minute, c’est peut être notre seule chance de voir le Old Man of Storr dans de bonnes conditions, alors let’s go ! Donc pas de retour à vous faire sur la visite de la distillerie, nous n’avons pas ensuite eu le temps d’y revenir, mais il paraît que c’est sympa à faire.

Le vieux pont de Sligachan

Sur la route de retour vers Portree et Old man of Storr, petit arrêt rapide et « obligatoire » à Sligachan. Pas grand chose à voir sauf un hôtel en bord de route et, surtout, un vieux pont de pierres enjambant une rivière avec en fond les montagnes des Cuillins. Incontournable si on en croit les bus arrêtés là. Photogénique en effet (et avec un peu de chance, comme nous, on évite les bus et on se retrouve seuls sur place).

Sligachan - Skye - Scotland 2017Sligachan - Skye - Scotland 2017

La suite avec le Old Man of Storr et d’autres endroits légendaires de Skye, au prochain épisode.

Infos Pratiques

Se loger : Skye est touristique toute l’année, et à 2 mois de notre date d’arrivée, beaucoup d’hébergement étaient complets (surtout pour 4 nuits, dans notre budget et avec un chien comme contrainte supplémentaire). Nous avons finalement passé 4 nuits dans un wingwam (un genre de grande tente en bois, assez spacieux pour 2, et tout équipé) vers Portree. C’était rigolo, du camping amélioré, du glamping quoi ! Et la vue du bungalow était sympa : Portree Wingwam

Se restaurer : à Carbost, nous avons testé le Old Inn, on y a très bien mangé, une cuisine traditionnelle et simple, un bon rapport qualité / prix. Attention, il y a du monde même hors saison, nous étions arrivés tôt et le pub s’est rempli très vite. On peut aussi y  dormir mais, même en s’y prenant tôt, c’était complet, l’ambiance du pub le soir permet de passer un bon moment.

Les circuits de randonnée / promenade (ceux que l’on a fait):

  • Talisker Bay (3.5 km – 1h – 54m de dénivelé) : une randonnée facile et « propre » vers la jolie baie de Talisker
  • Fairy Pools (8km – 3.5h – 360m de dénivelé pour la boucle complète) : peut être faite partiellement en aller / retour. Pour être tranquile ne pas hésiter à continuer au-delà des premières vasques où la plupart des visiteurs s’arrêtent. Il y a encore de beaux points de vue après (en tous cas, c’est ce que j’ai préféré).

J’avais repéré plusieurs autres randonnées dans le secteur Glencoe / Ben Nevis et sur la route de Mallaig que nous n’avons pas pu faire par manque de temps ou météo capricieuse. Roadbook complet avec toutes les étapes et les randonnées envisagées sur demande.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

9 commentaires : “Ecosse #3 Ile de Skye [Talisker Bay & Fairy Pools]”

  1. Ton chien est trop mignon, et j’ai tellement hâte! Tes articles m’ont décidée à réserver mes billets pour cet été, j’en trépigne! C’est clair que plus photogénique , tu meurs!

    1. Merci, et en plus il est adorable !
      Très bon choix l’Ecosse, tu vas te régaler, hâte de voir tes images en été, les paysages sont sensiblement différents du printemps !

    1. Très bon choix ! l’Ecosse est dans mon top 3 des plus belles destinations, et pourtant on a visité de très jolis coins à travers le monde !

    2. Je reviens pour compléter mon précédent com : les autres randos repérées, c’était sur un site ? Tu as des tuyaux ?
      Merci

      1. le site de référence pour les randonnées en Ecosse c’est celui-là : https://www.walkhighlands.co.uk je crois qu’elles sont toutes répertoriées tellement il y en a : par secteur, avec le niveau de difficulté, et même le niveau de « boue » de la rando. j’avais imprimé les explications et les cartes, mais je me suis surtout servi des gpx que j’avais téléchargé sur le site et importé dans l’appli GPS que j’utilise sur mon téléphone. Juste besoin de suivre la ligne 😀

Laisser un commentaire