Novembre 2014

Cela faisait longtemps que nous n’étions pas parti pour un city trip en amoureux. Le dernier datait de 2012, un WE à Barcelone (même pas décrit sur ce blog d’ailleurs) qui m’avait laissé un souvenir mitigé. Cette fois, c’est un peu par hasard, que la destination a été choisie. Un classique mail de promo EasyJet au printemps et me voilà, à éplucher le site pour trouver une destination sympa pour qq jours de congés à l’automne. J’avais plutôt Lisbonne en tête au départ, on m’en avait dit beaucoup de bien. Et puis, hasard des calendriers et des tarifs, c’est finalement un aller retour vers Porto que je valide. Du Portugal, je ne connais quasiment rien hormis un séjour à Madère il y a quelques années et de Porto j’en savais encore moins. Et, pour une fois, j’ai préféré laisser jouer la surprise. A peine quelques sites web visités pour déterminer la meilleure zone pour loger, un guide de voyage acheté mais pas ouvert avant de partir. Même l’appartement sera réservé à quelques jours du départ seulement.

Porto, une ville inattendue, une très jolie découverte

Je ne m’attendais pas à grand chose en partant pour Porto, juste à prendre quelques jours de repos, à visiter un peu et me laisser porter par la ville. Et, je peux déjà vous le dire, Porto a été une vraie révélation. Une petite claque. J’ai adoré cette ville, un peu décrépie, un peu abandonnée, mais où la vie bat coûte que coûte, s’écoulant au rythme lent du Douro, se rénovant peu à peu. Un peu endormie mais toujours debout. Vivante et douce. Bref, dans les prochains jours, je vous réserve quelques billets pour vous donner envie de découvrir cette petite merveille.

Mais avant, quelques infos pratiques.

Quelques infos pratiques pour Porto

  1. Transports
    • Comment aller à Porto ? depuis la France, le plus simple reste encore l’avion. Depuis Mulhouse, 2h20 de vols seulement. Les vols low costs se trouvent à partir de 40 à 60€ l’aller retour. C’est une destination pas chère et facilement accessible pour un week end de quelques jours.
    • Depuis l’aéroport jusqu’au centre de Porto ? il y a la solution du taxi (environ 20 à 25€) mais nous avons préféré prendre le métro. La ligne E vous emmène en 30 min au centre de Porto. 2 inconvénients à signaler : les rames ne sont pas très fréquentes (le dimanche matin où nous sommes arrivés, nous avons attendus notre rame près de 30min) et il faut comprendre le système de billetterie : il faut faire l’acquisition d’une carte Andante, qui est rechargeable, et la charger du trajet vers votre destination (pour cela, vérifiez la zone de votre destination sur le tableau à côté des machines). Il y a des employés sur place pour vous aider la première fois. Chaque carte nous a coûté 2,4 € pour aller de l’aéroport à la station Sao Bento.
    • Et dans Porto ? Le métro et ses 6 lignes est très agréable, rapide, efficace et propre. Pratique pour se déplacer entre 2 points éloignés. Il faut utiliser la carte Andante rechargeable pour y accéder. Plus touristiques, les 3 lignes de trams électriques anciens, les Eléctricos. Pour 2,5€ par trajet, c’est une expérience sympa et pittoresque. Quand à nous, selon notre habitude, nous avons privilégié l’usage de nos pieds. Le Centre Historique est concentré sur une zone relativement restreinte et il est très facile et rapide de s’y déplacer. Attention quand même, Porto étale ses rues et ruelles à flanc de collines au bord du Douro. Ca grimpe pas mal, il y a des escaliers, mais toujours pleins de raisons de s’arrêter pour contempler une vue, une façade de maison et reprendre son souffle. Finalement, cela ne nous a pas été désagréable. Pour info, un funiculaire et un téléphérique donnent accès au tablier supérieur du Ponte Dom Luis I (incontournable et immanquable pour traverser le Douro) depuis les bords du fleuve.
  2. Hébergement
    • Comme dans toutes les grands villes, l’offre est pléthorique, depuis l’Auberge de jeunesse jusqu’à l’hôtel de luxe. Les tarifs sont abordables, on peut trouver une chambre confortable dans un hôtel de bon niveau à partir de 50€
    • De notre côté, nous avons une nouvelle fois opté pour la location d’appartement. Plus d’indépendance, plus de liberté, plus d’espace. Là aussi, le choix ne manque pas, à partir de 30€ la nuit. Nous avions un grand appartement avec une chambre indépendante, salon, cuisine, salle de bains, balcon, bien équipé, très propre et confortable, en plein coeur historique à 2 minutes à pied des quais de la Ribeira, pour 50€ la nuit. Le propriétaire a été adorable vu nos heures d’arrivée (très tôt) et de départ (assez tard), nous avons pu laisser nos valises dans l’appartement avant de partir nous promener, et nous avons même été accueillis avec une bouteille de vin.
    • Côté quartier, je conseille le vieux quartier de la Ribeira, assez tranquille et proche de tous les points d’intérêts. Si vous préférez une zone qui bouge un peu plus, la zone commerçante près de la Via Santa Catarina est peut être un secteur sympa.
  3.  Restauration
    • Les restaurants sont nombreux à Porto, pour tous les goûts et toutes les bourses. Vous pouvez manger une soupe pour 3€. Côté snacks, on s’en sort pour 8 à 10€ par personne, un restaurant à partir de 15€ par personne (2 plats, boissons et café).
    • On a trouvé la vie si peu chère que finalement, nous avons beaucoup mangé au restaurant, à l’exception d’un soir où nous avons diné à l’appartement. Il y a plein de petits commerces et épiceries partout pour acheter le nécessaire à un très bon rapport qualité prix. Nous n’avons vu qu’un seul supermarché dans le centre ville (on n’a pas trop cherché non plus), vers la Torre dos Clerigos.
    • En résumé, on peut manger super bien et pour pas cher à Porto. Nous nous sommes même offert le luxe d’un chouette Tour Food. Je vous réserve d’ailleurs un article spécial nourriture / resto / food tour.
  4. Activités
    • il y a plein de choses à voir / à faire à Porto. De quoi largement occuper 3 à 4 jours : se promener dans le quartier de la Ribeira, visiter les églises de la vieille ville, chercher les azulejos sur les façades, faire une balade en bateau sur le Douro, visiter une cave de Porto, admirer la vue sur Porto depuis les différents points hauts de la ville, aller faire un tour en bord de mer en empruntant l’Eléctricos 1, remonter le fleuve Douro pour aller admirer les vignobles, … Quelques échantillons dans les prochains articles du blog…
    • Un itinéraire à conseiller ? voici le notre, tel qu’il sera décrit dans ce blog :
      • jour 1 : se promener sur les quais du Douro dans le quartier de la Ribeira, faire une excursion d’une heure en bateau sur le fleuve, parcourir les petites ruelle de la Ribeira au-dessus du fleuve, chercher les points de vue sur la ville, admirer les façades.
      • jour 2 : une journée à travers la ville : la Sé, les azulejos de la gare de Sao Bento, la Torre dos Clerigos et son panorama ) 360° incroyable, la commerçante rua Santa Catarina et toutes les églises du centre historique. Il y a de quoi faire.
      • jour 3 : la matin, empruntez le funiculaire pour accéder à la passerelle supérieure du Ponte Dom Luis I et admirez la vue sur la Ribeira et Villa Nova di Gaia. Traversez le pont. Montez au monastère de Serra do Pilar et admirez encore une fois la vue. Empruntez le téléphérique pour redescendre vers les quais de Villa Nova di Gaia. Visitez l’une des nombreuses caves de Porto. En fin de journée, faire un tour culinaire (ou passez un moment de détente dans les jardins du Palacio do Cristal).
      • jour 4 : Le matin, allez faire un tour au marché de Bolhao (ou bien visiter la fondation Serralves et ses jardins). Après déjeuner, prenez le vieux tramway électrique, ligne 1, et allez jusqu’à l’océan.
      • S’il devait y avoir un jour 5 :  louez une voiture pour la journée et remontez le Douro à la découverte du vignoble et des petits villages

Budget total pour 4 jours pour 2 personnes : 500€ tout compris (transport / hébergement / repas)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.