Après notre petite promenade du matin, dans la zone plus commerçante de Porto, et un déjeuner au Café Majestic, qui nous a bien réchauffé, nous repartons direction l’un des symboles de Porto : la Torre dos Clerigos. Et toujours sous la pluie.

La Torre dos Clerigos

Accolée à l’Eglise du même nom, la Torre dos Clerigos est la tour la plus haute de Porto, et même le plus haut clocher du Portugal. Je la trouve très élégante cette fine tour qui s’élève vers le ciel. On se dit que de tout là haut, la vue doit être belle sur Porto. Billets pris (2€/personne), nous nous attaquons à l’ascension. 225 marches, un escalier très étroit, des marches usées, il vaut mieux ne pas être claustrophobe, ni souffrir de vertiges. De toutes façons, je vous conseille de choisir un jour de basse fréquentation pour la visite, parce que se croiser dans les escaliers ce n’est pas très simple, et en haut, la place est assez limitée. Par contre, le panorama vaut vraiment l’effort de grimper toutes ces marches. La vue se dévoile peu à peu, au fur et à mesure de la progression, à travers les quelques lucarnes ouvertes dans les murs. Plus on avance, plus la pluie et le vent s’intensifient. C’est complètement trempés que nous atteignons finalement le sommet où nous pouvons profiter de la vue à 360° sur tout Porto.

Au pied de la Torre dos Clerigos

Juste au pied de la tour, quelques jolies maisons abritent des commerces. De l’autre côté de la rue, une place, qui, comme on peut le voir sur les photos précédentes, s’étend sur 2 niveaux : en bas, un petit passage commerçant, et à l’étage un  joli jardin qui doit être sympa par beau temps !! Et puis il y a sur l’un des côtés de la place, une petite librairie, la librairie Lello & Irmao qui est célèbre pour 2 raisons : d’abord son très bel intérieur, où toute photo est interdite, sauf entre 9h et 10h (et comme nous n’avons pas été suffisamment matinal, pas de photo, mais n’hésitez pas à y pénétrer, le fabuleux escalier mérite un coup d’oeil) et ensuite, il paraît que JK Rowling y aurait écrit quelques scènes de Harry Potter lors de son séjour à Porto.

Praça de Gomes Teixeira

A quelques pas de la Torre dos Clerigos, faites un détour par la Praça de Gomes Teixeira. Très jolie place, avec  quelques palmiers, une jolie fontaine (la Fonte dos Leões, fontaine des 2 lions). On y trouve l’université de Porto (en cours de restauration au moment de notre visite) et surtout une nouvelle église avec une très belle façade en Azulejos. En fait, il s’agit de 2 églises accolées : Igreja do Carmo et Igreja das Carmelitas. Nous nous abritons un moment dans la première église, le temps que passe une grosse averse. Et là, c’est une vraie surprise ! un intérieur de boiseries toutes dorées (des talleras douradas, sculptures de bois recouvertes de feuilles d’or) et tout le long des murs, des niches abritent diverses statues du Christ, dans un style assez bizarre. L’intérieur est beau. Du coup, nous avons voulu aussi jeter un oeil dans l’église des Carmelitas mais nous sommes arrivés en pleine messe, nous nous sommes donc éclipsés discrètement, tout en remarquant une décoration aussi riche que dans la précédente.

L’ancien quartier juif de Porto

Ce quartier que nous a fait découvrir notre guide lors de notre tour culinaire commence juste à côté de la Torre dos Clerigos (lorsque vous descendez de la tour, poursuivez tout droit pendant quelques mètres sur la place au pied de la tour, puis empruntez à gauche la Rua de São Bento da Vitória. Ce secteur correspond à l’ancien quartier juif de Porto. Ils étaient nombreux avant l’Inquisition. Suite aux persécutions de l’Inquisition, le pouvoir catholique a « rasé » tous les bâtiments témoins de la présence juive et ont rebâti à la place des monastères, couvents et églises, dont le Mosteiro de São Bento da Vitória. Beaucoup de bâtiments / rues ont été nommés Vitoria, et le quartier a été surnommé Vitoria. Mais l’histoire juive à Porto ne s’arrête pas à l’inquisition, d’après notre guide, Porto a été une des villes refuges de la communauté juive durant la seconde guerre mondiale.

En bas de la Rua Sao Bento de Vitoria, un belvédère offre une très jolie vue à 180° sur le quartier de la Ribeira, le Ponte Dom Luis I et Villa Nova de Gaia.

Il ne faut pas hésiter à se promener et à se perdre dans les ruelles du quartier, notamment Rua Sao Miguel, Rua das Taipas, Rua dos Caldeireros… C’est plein de charme et authentique, bien que nombre de bâtiments mériteraient une rénovation (de là, vous pouvez ensuite rejoindre soit la Ribeira en descendant les rues, soit le centre ville en les remontant) (dans certains guides de voyage, ce quartier est inclus dans la Ribeira, mais pour moi, ce sont 2 ambiances assez différentes).

1 commentaire : “La Torre dos Clerigos & environs”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.