Randonner, une autre manière de découvrir une région

Randonner c’est l’un de nos petits plaisirs en vacances. Pas pour l’exploit sportif : si mon chéri est plutôt en bonne forme physique, mon asthme et mes petits problèmes respiratoires me mettent souvent des bâtons dans les roues. Mais je me soigne et ça s’améliore d’année en année. Donc pas de parcours compliqués, pas de dénivelés de folies ni de dizaines de kilomètres alignés (pas pour le moment en tous cas, mais qui sait ce que nous réserve l’avenir). Pas d’exploit sportif donc, mais une volonté de découvrir une région différemment, à pied, en prenant son temps pour apprécier les paysages, pour découvrir les villages, rencontrer les habitants. S’éloigner de la foule des endroits touristiques quelques instants et retrouver parfois un peu d’authenticité.

Bref, l’une des premières choses que je fait après avoir réservé billets d’avion, logement et voiture, est de chercher quelques idées de randonnées autour de notre itinéraire. Ce fut le cas pour Corfou. D’où cet article un peu long pour expliquer où et comment j’ai trouvé les itinéraires de randonnées, les spécificités de Corfou et quelques exemples de balades sur Corfou.

Où trouver des idées pour randonner à Corfou

Il n’est pas très compliqué de randonner à Corfou, après tout il suffit de se balader sur les nombreux chemins de l’île. Néanmoins, si vous cherchez des chemins balisés afin d’éviter de se perdre et avec un minimum d’intérêt, c’est tout de suite plus compliqué ! Corfou est ultra-touristique , mais les gens y viennent surtout pour profiter de la mer, vraisemblablement pas pour randonner. Voici une compilation de ce que j’ai pu trouver, recherche peu fructueuse avec un résultat qui tient en 3 points :

  • Le principal sentier de randonnée est le Corfu Trail qui parcoure l’île du Sud au Nord, le plus connu et quasi unique, à faire en entier ou seulement certains tronçons.
  • Un premier livre en anglais à télécharger (payant) : « Corfu, Car Tours and walks » , avec des idées d’itinéraires en voiture par région et de balades à pied. Peu de randonnées en boucles et des balades assez difficiles proposées. Nous l’avons finalement peu utilisé.
  • Un deuxième livre numérique à télécharger (payant), toujours en anglais, « The Corfu Walks », qui est finalement celui que nous avons le plus utilisé : les randonnées sont triées par secteur, avec une notion de durée et de difficulté. En plus, les promenades proposées sont quasiment toutes en « boucle », ce qui est plutôt pratique pour l’organisation.

Quelques conseils pour randonner à Corfou

  • D’abord, les conseils applicables à toute sortie randonnée, quelque soit le lieu :
    • équipez vous en conséquence : chaussures adaptées, veste , chapeau, trousse de premier secours …
    • emportez toujours de l’eau et quelques barres de céréales à grignoter, surtout qu’à Corfou, le soleil peut taper fort. Chapeau et crème solaire conseillées.
    • vérifiez la météo avant de partir, certains parcours peuvent être dangereux en cas de forte pluie.
  •  Prenez avec vous l’itinéraire de votre balade et une bonne carte. Soit en papier, soit, si vous êtes comme nous adeptes des nouvelles technologies, sur votre téléphone (attention à bien charger les batteries et à avoir éventuellement un chargeur externe). Pour nous c’est donc smartphone : une bonne carte synchronisée hors ligne (pour éviter les factures faramineuses) qui permet aussi de se localiser via le gps et éventuellement de suivre le parcours (ça vous intéresse un article sur les outils technologiques et les applications smartphone que nous utilisons en voyage ?)
  • Comprendre un minimum l’anglais pour déchiffrer les randonnées décrites dans les 2 guides ci-dessus. Aucune ne propose de cartes des sentiers, c’est donc un peu compliqué parfois.
  • S’armer de patience et d’un peu de sens de l’orientation : presque aucun sentier n’est balisé (sauf le Corfu Trail) et selon la saison, certaines portions seront quasiment inaccessibles (nous nous sommes retrouvés plusieurs fois face à des chemins couverts de broussailles infranchissables ou inexistants – voir les descriptions ci-après), il faut donc chercher des voies de contournement.
  • Il est parfois difficile de se garer dans les centres des petits villages corfiotes, aux ruelles très étroites, là aussi, il faudra s’avoir s’éloigner ou contourner l’obstacle du stationnement.

Quelques randonnées faciles à Corfou

Voici un petit retour sur les randonnées que nous avons testées lors de notre séjour. Des balades d’une à 2h assez faciles, tirées de « The Corfu Walks ». J’ai mis les fichiers gpx en ligne, vous pouvez les télécharger si cela vous intéresse (lien Télécharger sous la carte de la randonnée)(les pages sont données à titre indicatif – peut varier selon la version du guide) . Comme vous le verrez, randonner à Corfou n’est pas simple, et nombre de nos randonnées ont été écourtées ou adaptées par rapport à la description faite.

Sur les traces de Sissi, au départ du Palais de l’Achilleion

(Descriptif ici) facile, 4km, 1h20 (guide Corfu Walks, page 122 => Gastouri: In the Footsteps of Sissy) Un bon exemple de sentier où nous n’avons pas trouvé certaines portions indiquées dans le guide. Du coup, la balade que nous avons faites n’est pas réellement celle décrite.

Promenade autour de Lafki, dans la région du Mont Pantokrator 

(Descriptif ici) facile, 3km, 1h (guide Corfu Walks, page 46 => Lafki: The ‘Vista Loop’). Cette fois, pas de problème pour suivre le sentier de bout en bout, même si celui-ci n’est pas balisé.

Oliviers et plage à Agios Stefanos

assez facile, 6.3 km, 2h (guide Corfu Walks, page 9 => Agios Stefanos: The Olive Hills). Enfin une randonnée accessible, même si ce ne fut pas sans mal, il y a eu quelques errances en cours de route. La balade commence dans la petit ville balnéaire d’Agios Stefanos au Nord de Paleokatritsa et le chemin s’élève rapidement dans les champs d’oliviers, l’ombre est bienvenu, il fait chaud. On rate une intersection lors du retour sur la route principale mais on retrouve assez vite le chemin. Ensuite ça se gâte. Au bout du chemin dans l’oliveraie, le sentier doit se transformer en chemin qui redescend vers la mer. Sauf que nous trouvons une porte close et derrière beaucoup de broussailles. Après quelques hésitations, nous décidons de franchir la porte et les broussailles. Et effectivement, de l’autre côté, un chemin très encombré de hautes herbes qui gênent bien la marche, descend assez rapidement vers la plage d’Agios Stefanos. Retour dans le sable jusqu’au village.

Distance totale: 6412 m
Altitude maximum: 118 m
Altitude minimum: 1 m
Denivelé total positif : 234 m
Denivelé total négatif: -232 m
Durée totale: 01:57:49
Télécharger

Sinarades

facile, 4km, 1h (guide Corfu Walks, page 94 => Sinarades: West Coast Loop). Une nouvelle fois, une balade, où sans carte et sans balisage, il nous a été impossible de trouver le chemin sur la base des seules explications du guide. Reste une jolie déambulation dans les ruelles de Sinaradès, un des villages typiques de Corfou. Et une trace partielle qui montre bien nos errances à la recherche du sentier perdu 😀

Distance totale: 3066 m
Altitude maximum: 186 m
Altitude minimum: 135 m
Denivelé total positif : 95 m
Denivelé total négatif: -133 m
Durée totale: 00:39:37
Télécharger

La double plage secrète de Limni à Liapades

Assez facile, 1.2km, 40min (guide Corfu Walks, page 69 =>Liapades: Limni Beach & the Olive Hinterland). Une nouvelle randonnée abandonnée mais cette fois c’est le point de départ de la randonnée à Liapades qui est inaccessible. Liapades est un très joli village, aux ruelles très étroites, où il est quasi impossible de se croiser et encore moins de se garer (il faudra que je vous mette la petite vidéo tournée à Liapades, c’est impressionnant, on avait parfois l’impression que les rétro de notre petite panda allait frotter les murs des 2 côtés). Après avoir parcouru 3 fois les ruelles, sans succès, nous avons décidé de nous rapprocher de l’objectif : la plage de Limni. Objectif identifié sur la carte GPS du téléphone et nous voilà partis sur les chemins de terre étroits et cabossés de l’île. Nous nous garons à proximité du sentier qui descend à la plage (et finalement, étant donné la chaleur et les dénivelés depuis le village, nous avons eu bien fait d’écourter le trajet). Un joli parcours, toujours parmi les oliviers, qui nous conduit à une plage un peu secrète  : une double plage de galets toutes mimi et quasi déserte, à l’exception d’un jeune couple qui repartira assez vite sur son bateau et du boulet du jour : un kéké local tout seul, glacière pleine de bières et déjà bien ivre, qui chante faux sur la musique diffusée à plein volume par son lecteur portable. Autant pour le calme et la sérénité. Mais bon, je ne pense pas qu’il soit là tous les jours (on était dimanche), donc si vous êtes tentés allez voir cette magnifique plage. Seule la remontée assez raide vers la voiture est un peu difficile.

Distance totale: 1307 m
Altitude maximum: 97 m
Altitude minimum: 1 m
Denivelé total positif : 88 m
Denivelé total négatif: -106 m
Durée totale: 01:32:54
Télécharger

Afionas

Moyenne (guide Corfu Walks, page 4 => Afionas: Pirate’s Cove & the ‘Cave Shrine’). Cette randonnée-ci, par contre, est facilement repérable. Il faut se garer en bas du village d’Afionas et remonter les ruelles de ce magnifique village, jusqu’au point de vue qui s’appelle « Sunset View ».  Là, vous pouvez simplement vous assoir sur les bancs et profiter de la très chouette vue sur la baie, camaïeu de bleus, verts et blancs. De là part un sentier, qui venait d’être fraichement défriché lors de notre passage et qui descend très raide le long de la presqu’île et offre une vue magnifique des 2 côtés de l’île. Le chemin est bien balisé, pour une fois, et facile à suivre. Nous ne sommes pas allés au bout du sentier car nous avons démarré la promenade trop tard et qu’en mai la nuit tombe encore tôt sur l’île. Mais si vous continuez un peu plus loin, vous devriez tomber sur une autre double plage, très mignonne selon les guides. Par contre, attention au retour, la grimpette est assez raide. En pleine chaleur, prévoyez beaucoup d’eau …

Distance totale: 717 m
Altitude maximum: 140 m
Altitude minimum: 102 m
Denivelé total positif : 44 m
Denivelé total négatif: -33 m
Durée totale: 00:22:40
Télécharger

Conclusion

Il est assez facile de se promener sur les chemins de Corfou, il n’y a pas de grande difficulté à part quelques dénivelés un peu forts selon les secteurs. Les paysages et villages traversés valent l’effort consenti. Par contre, il est très difficile de suivre des parcours pré-établis, par manque de balisage et d’entretiens des sentiers. Il faut donc savoir se repérer et se préparer à des solutions de secours. Une bonne carte est recommandée.

6 commentaires : “Hors des sentiers battus : quelques conseils pour randonner à Corfou”

  1. Nous partons dans 3 jours et espérons marcher en savourant les paysages et pas trop les galères d’orientation.
    Merci pour tous ces élèments, j’en rêve depuis que le voyage est décidé mais là j’en salive encore plus !

  2. Tes photos sont superbes, cet article m’a fait voyager depuis mon canapé, ça a vraiment l’air d’être un bel endroit, de mon côté, j’ai de merveilleux souvenirs d’une randonnée aux Îles Canaries !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.