Lundi 18 novembre 2013 – En transit vers l’Ile des Pins

Voilà, notre dernière courte semaine en Nouvelle Calédonie commence. Nous avions gardé le meilleur (enfin, c’est ce qu’on nous a dit) pour la fin : un petit séjour de 2 jours sur l’île des Pins, apparemment un petit coin de paradis. Comme je m’y suis pris un peu tard (c’est pourtant pas comme si j’avais les dates et les billets depuis 6 mois !), cela a été un peu difficile à organiser, entre l’hébergement et le transport. En conséquence, les 3 jours prévus se sont transformés en 2 jours dont une seule complète. Au transport en bateau, moins cher mais indisponible à nos dates, nous avons préféré l’avion. Fin de matinée, nous quittons l’appartement en direction de l’aéroport de Magenta. Comme il n’y a pas de bus qui passent à proximité pour cette destination, nous devons rejoindre l’arrêt le plus proche au terme d’une marche d’une vingtaine de minutes le long de la baie de Sainte Marie, chargés de nos sacs et valises (c’était ça ou reprendre un bus plus proche pour le centre et une correspondance pour l’aéroport). L’aéroport Magenta est facile à trouver et assez bien desservi par les transports en commun. A l’arrivée, nous passons tout de suite au comptoir d’enregistrement des bagages puis nous attendons patiemment l’heure de notre vol à la cafétéria puis dans le hall d’accueil. Embarquement dans un petit avion et c’est parti pour 30 min de vol.

Avion pour l'Ile des Pins - Nouvelle Calédonie

Le temps couvert sur Nouméa ne s’arrange pas, et nous passons tout le vol au-dessus des nuages, et à l’atterrissage, le paradis annoncé est sous un ciel plombé. Une navette nous attend pour nous conduire à notre hébergement, le gîte Nataïwatch. Nous récupérons les clés d’un bungalow bien équipé, au milieu d’un jardin à quelques dizaines de mètres de la baie de Kanuméra. 2 chambres, salles de bains, terrasses, et un coin bureau équipé d’un ipad, wifi partout sur le site.

Gîte Nataïwatch - Ile des Pins - Nouvelle Calédonie

On enfile les maillots sous les fringues et on part à la découverte des 2 baies les plus proches du gîte : Kanuméra et Kuto.

La baie de Kanuméra

C’est donc sous un ciel bien gris que l’on découvre l’une des plus belles baies de l’île, la baie de Kanuméra et son gros rocher sacré, planté en bord de baie. Malgré les nuages, l’eau est d’un bleu incroyable, auquel mes photos ne rendent pas justice, d’une clarté cristalline. Les reflets changent en fonction de la lumière, du bleu turquoise au vert émeraude. Quelques bateaux et voiliers sont à l’amarre.

  Baie de Kanuméra - Ile des Pins - Nouvelle CalédonieBaie de Kanuméra - Ile des Pins - Nouvelle CalédonieBaie de Kanuméra - Ile des Pins - Nouvelle CalédonieBaie de Kanuméra - Ile des Pins - Nouvelle CalédonieBaie de Kanuméra - Ile des Pins - Nouvelle CalédonieBaie de Kanuméra - Ile des Pins - Nouvelle CalédonieBaie de Kanuméra - Ile des Pins - Nouvelle Calédonie

Le lendemain soir, même endroit. Après une journée pluvieuse, le soleil pointe enfin son nez, pour nous offrir un coucher de soleil aux nuances pastels et dorées tout en douceur. Pour notre dernière soirée sur l’île des Pins, c’est un joli cadeau.

Baie de Kanuméra - Ile des Pins - Nouvelle CalédonieBaie de Kanuméra - Ile des Pins - Nouvelle CalédonieBaie de Kanuméra - Ile des Pins - Nouvelle CalédonieBaie de Kanuméra - Ile des Pins - Nouvelle CalédonieBaie de Kanuméra - Ile des Pins - Nouvelle CalédonieBaie de Kanuméra - Ile des Pins - Nouvelle CalédonieBaie de Kanuméra - Ile des Pins - Nouvelle CalédonieBaie de Kanuméra - Ile des Pins - Nouvelle CalédonieBaie de Kanuméra - Ile des Pins - Nouvelle CalédonieBaie de Kanuméra - Ile des Pins - Nouvelle CalédonieBaie de Kanuméra - Ile des Pins - Nouvelle Calédonie

 

4 commentaires : “L’Ile des Pins [1]”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.