Kanoni, la carte postale corfiotte ….

Kanoni, c’est un incontournable de Corfou, à quelques kilomètres du centre ville de Corfou. La carte postale par excellence, emblématique de l’île. Dès que vous faites une recherche sur Corfou sur l’internet, vous verrez forcément des photos de cet endroit : 2 îlots minuscules sur une mer turquoise, un monastère tout blanc, quelques bateaux de pêcheurs. Une image de quiétude et de paix. Forcément, ça m’a donné envie d’y aller. Mais l’envers du décor n’est pas aussi réjouissant. Je vous conseille fortement d’y aller très tôt le matin (le lever du soleil sur les îlots doit être sympa), sinon vous risquez fortement de ne pas pouvoir profiter du spectacle en paix. Petites explications…

… l’envers du décor

Nous sommes arrivés à Kanoni en fin d’après midi après avoir un peu galérés à trouver le site (voir Y aller en fin d’article). On se gare sur le petit port. Chic, il n’y a que 3 voitures, nous sommes presque seuls sur les lieux. On admire donc le Monastère de Vlacherna, sur le premier ilot, relié au port uniquement par une digue. Le temps de quelques photos, et on se dirige vers le petit mais très joli monastère. C’est vraiment un chouette endroit…. jsuqu’à ce que, soudain, on entende des cris, des gens qui parlent fort, on cherche autour de nous et, au loin, sur la digue qui relie les 2 côtés de la baie, on voit débarquer un « troupeau » de touristes en goguette (désolée pour le terme mais vu le bruit qu’il faisait, je n’ai pas d’autres mots …), bracelets de couleurs au bras, guides en plusieurs langues. Ca sent le débarquement d’excursion d’un bateau de croisière. Bon, c’est un peu fichu pour le calme et la sérénité du lieu. En 15 minutes chrono, ils envahissent l’endroit, font un tour à la boutique de souvenirs du monastère puis s’en vont par où ils sont venus. Non sans s’être attardés quelques minutes sur la digue pour admirer un avion atterrir ou décoller. Oui, parce que ce splendide endroit est en fait juste en bout de la piste d’atterrissage de Corfou. Et que donc il y a régulièrement des avions qui arrivent ou s’en vont et passent à quelques dizaines de mètres au dessus de nos têtes. Personnellement, ces monstres de ferraille ultra bruyants me font plutôt peur, mais c’est apparemment la 2ème attraction du lieu.

Ceci dit, si comme nous, vous avez la chance d’échapper quelques minutes à la foule et aux avions, le lieu prend une autre dimension. Plus poétique.

Derrière la première île, une seconde, l’île de Pontikonisi ou île de la souris (selon la légende, ce serait en fait le bateau d’Ulysse, pétrifié par Poséidon) abrite un autre lieu de culte. L’ile est complètement fermée au public mais il est possible d’en faire le tour en bateau pour quelques euros.

Quelques photos pour vous donner une idée de la beauté des lieux.

Y aller

Depuis Corfou Centre, suivre la direction de Kanoni (avec le GPS c’est mieux, mais il faut trouver le bon nom !!), qui nous emmène sur les hauteurs (embranchement de gauche). Là, vous pouvez vous arrêter au niveau des restaurants qui vous offrent une superbe vue d’en haut sur les 2 ilots. LA photo de la carte postale. Mais pour cela vous devrez avoir la chance qu’il n’y ait pas un ou 2 cars de touristes  garés à cet endroit, sinon adieu le stationnement et adieu la vue (les gens submergent littéralement les petites terrasses panoramiques). Sur 2 passages, nous avons eu droit à la version déserte et à la version touristes. Si vous pouvez stationner, un petit escalier par delà pour rejoindre la plage et le monastère en contrebas. Sinon, vous pouvez refaire un tour de pâté de maison (cet endroit est à sens unique) et prendre l’embranchement de droite un peu avant le point de vue pour rejoindre directement le port de pêche.

5 commentaires : “La presqu’ile de Kanoni”

  1. J’avais eu le même « problème » aux Baléares. On y était allé hors saison et on avait choisi les endroits les moins touristiques pour se fondre au milieu des locaux (avec notre espagnol c’était pas gagné :p) et à un moment, seuls dans une petite critique pratiquement inaccessible… un débarquement de polonais! 50 d’un coup qui avaient vu notre voiture plus haut et avait ainsi découvert cet endroit paradisiaque… ^^
    Malgré les touristes et la piste d’atterrissage, tes photos donnent vraiment envie d’aller faire un tour dans ce charmant petit coin ensoleillé!

  2. En effet raté pour la quiétude des lieux
    Les touristes qui débarquent des bzteaux de croisière…
    Qui font la visite au pas de courses sans rien voir
    Ca me rappelle le Groenland

    En tout cas c’est beau comme endroit
    Les photos superbes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.