Après le repas (il est 14h30) direction la Piazza della Signora. Encore une magnifique place, l’esplanade est bien plus grande que celle de la Piazza del Duomo, aussi, malgré le nombre important de touristes, on se sent moins oppressés, il y a de l’espace pour circuler. On commence par se promener sur la place, au milieu des stands de souvenirs qui attirent immanquablement nos enfants. Toute la place est entourée de magnifiques palais dont le plus imposant est bien entendu le Palazzo Vecchio. Cette place fut dès le 13è siècle le centre du pouvoir politique, et le Palazzo Vecchio son coeur jusqu’à ce que les Medicis emménagent au Palazzo Pitti en 1565. Devant le Palazzo Vecchio et sous la Loggia dei Lanzi, alcôve ouverte sur la place en face du Palazzo, de nombreuses statues, riches de détails, nous racontent leurs histoires : La fontaine de Neptune apporte un peu de fraicheur, une énième reproduction du David de Michel Ange, L’enlèvement des Sabines, ou encore Persée. Et les lions, emblème des médicis. Un petit musée à ciel ouvert.

Florence - Devant le Palazzo vecchioFlorence - Devant le Palazzo vecchioFlorence - Devant le Palazzo vecchioFlorence - Devant le Palazzo vecchioFlorence - Devant le Palazzo vecchioFlorence - Devant le Palazzo vecchioFlorence - Devant le Palazzo vecchio

Nous avons rendez-vous pour la visite du Palazzo Vecchio à 16H30, nous ne pouvons donc pas trop nous éloigner, nous décidons donc de parcourir à la découverte du quartier, à la recherche notamment du fameux Ponte Vecchio. Nous le découvrons facilement à quelques centaines de mètres de la Piazza della Signora, derrière le Musée des Offices. Un joli pont qui abrite de part et d’autres de nombreuses boutiques (bijoutiers essentiellement). Il y a foule sur le pont, impossible de mettre un pied devant l’autre, nous décidons donc de rester à l’extérieur pour admirer de loin les façades multicolores des boutiques qui se reflètent sur l’Arno. Comme tout le monde, on pose en petits groupes et en famille sur les rives de l’Arno, devant le célèbre pont.

Florence - Ponte VecchioFlorence - Ponte VecchioFlorence - Ponte Vecchio

Une glace (fort chère) dégustée sur les marches devant les Offices plus tard, il est l’heure de notre visite du Palazzo Vecchio. J’avais réservé au préalable une visite spéciale des passages secrets du palais, une manière originale et adaptée aux enfants pour découvrir le Palais. Mais l’organisation du musée est telle qu’il y a une seule visite en français, la visite guidée par Giogio Vasari, plus classique. Nous sommes un peu déçus mais le guide, ou plutôt le comédien qui a pour rôle Giorgio Vasari, architecte et décorateur du Palais au 16è, finit par nous transporter à la cour de Come Ier tout en nous racontant l’histoire de ce palais. D’abord, coeur de la vie politique, abandonnée par les Médicis en 1565 au profit du Palazzo Pitti, Comme Ier et les Médicis confie à Vasari la restauration du Palais. De la fabuleuse salle des Cinq Cents aux plafonds et murs ornées de fresques, à la salle des cartes géographiques, en traversant divers appartements (l’appartement des éléments) et salles magnifiques (la salle des Lys aux plafonds bleus et ors), la visite dure 2h30. 2h30 qui passent très vite, même pour les enfants qui courent d’une salle à l’autre. Un moment hors du temps, qui nous fait voyager au coeur de la Renaissance, de la vie de sa cour et de ses intrigues politiques.

 Florence - Intérieur du Palazzo vecchioFlorence - Palazzo vecchio - Salle des cinq centsFlorence - Palazzo vecchio - Salle des cinq centsFlorence - Palazzo vecchio - Salle des cinq centsFlorence - Palazzo vecchio - Salle des cinq centsFlorence - Palazzo vecchio - plafond peintFlorence - Palazzo vecchio - plafond peintFlorence - Intérieur du Palazzo vecchio - Naissance de VénusFlorence - Intérieur du Palazzo vecchioFlorence - Intérieur du Palazzo vecchio - la salle bleueFlorence - Intérieur du Palazzo vecchio - la salle bleueFlorence - Intérieur du Palazzo vecchio - plafond en bois peint

Quand nous sortons, vers 19h, nous avons raté le train prévu. Il nous faudra attendre celui de 20h. Nos pieds nous font mal de cette longue journée de visites, impossible d’aller plus loin. A côté de la gare, un MacDo et nous en profitons pour manger rapidement avant de reprendre le train. Nous rentrons vers 22H, complètement exténués mais émerveillés par cette ville. Mais aussi complètement frustrés par cette impression de n’avoir vu qu’un dixième de la ville et l’envie d’en découvrir encore plus, de se perdre dans ses ruelles médiévales, de visiter ces palais renaissance, de traverser le Ponte Vecchio pour s’immerger dans le quartier de l’Oltrarno et juste profiter de la douceur de vivre des villes italiennes. Une frustration qui entrainera une nouvelle visite de Florence, plus longue, en novembre 2012, premier d’une série de city trip…

1 commentaire : “Florence [2]”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.