La maison Zévallos

Après la promenade à la pointe des chateaux, il est encore tôt pour déjeuner, nous décidons donc d’aller faire une petite visite à la distillerie Damoiseau. La Guadeloupe a une réputation certaine pour la culture de la canne à sucre et ses produits dérivés, dont le rhum, comme en témoignent les distilleries qui parsèment l’île. Direction donc, le Moule. Au passage, arrêt devant la Maison Zévallos, maison de maître coloniale dont la légende dit qu’elle serait hantée par les fantômes des esclaves tués par leurs maîtres après une rébellion. La propriété est privée, il est impossible d’y entrer mais on imagine toute une histoire derrière ces persiennes fermées et ces grilles en fer (rmq : il semblerait que des visites de la maison soient désormais possibles) .

Maison ZévallosMaison Zévallos

La distillerie Damoiseau

La distillerie Damoiseau est la dernière de Grande Terre (il y en a 6 sur Basse Terre dont le domaine Séverin que nous visiterons en 2ème semaine). Au bout du chemin, nous trouvons une usine très colorée et en pleine activité. Comme nous pourrons le constater pendant ces 2 semaines, nous sommes en pleine saison de la récolte de la canne à sucre. Tracteurs et camions déchargent donc leurs bennes remplies de cannes à l’usine. Il est possible de se promener librement dans toute l’usine (attention tout de même à la sécurité) et donc d’observer les différentes phases de fabrication du rhum : broyage des cannes à sucre, fermentation, distillation … Il y a des panneaux explicatifs et les ouvriers sont très sympas et vous expliquent le fonctionnement des machines et des cuves.

A la sortie, passage obligée par la cabane à sucre pour une (petite) dégustation des différents rhum et punch et qq achats souvenirs.

Distillerie DamoiseauDistillerie DamoiseauDistillerie DamoiseauDistillerie DamoiseauDistillerie DamoiseauDistillerie Damoiseau

La plage de l’Autre Bord – Le Moule

Après la visite de la distillerie et notre apéritif improvisé, il est temps (il est tout de même 14h passées) de chercher un coin tranquille pour pique – niquer, voire passer l’après-midi tranquillement. Nous sommes à côté de Le Moule et nos guides indiquent la plage de l’Autre Bord comme étant sympa. C’est donc là que nous déjeunerons. La plage est en effet très belle, ombragée de nombreux paniers et bien équipée en tables pour pique-niquer. C’est avec plaisir que nous déjeunons les pieds dans le sable. Par contre, pour la baignade, c’est pas terrible, cette plage souffre du même mal que beaucoup d’autres plages de Grande Terre que nous croiserons dans la semaine : des algues brunes, les Sargasses, en provenance des Bermudes et de Floride, ont envahi la côte, le bord de la plage et la mer, rendant la baignade désagréable. Nous irons donc chercher notre bonheur ailleurs.

Plage de l'Autre Bord - Le Moule

L’Anse à la Gourde – Saint François

Après un détour par la sucrerie Gardel au Moule, où nous trouverons porte close, nous retournons vers Saint François, toujours dans la direction de la Pointe des Châteaux, où notre guide conseille les plages de l’Anse à la Gourde et de l’Anse Tarare. Nous nous arrêtons à la première et nous y installons  pour l’après midi, tombés sous le charme des lieux : une magnifique plage très longue et quasi déserte, une eau turquoise cristalline, tellement transparente qu’on la voit à peine. Et pas une algue à l’horizon. Bref, un petit paradis.

 Plage de l'Anse à la Gourde - Saint FrançoisPlage de l'Anse à la Gourde - Saint FrançoisPlage de l'Anse à la Gourde - Saint FrançoisPlage de l'Anse à la Gourde - Saint FrançoisPlage de l'Anse à la Gourde - Saint François

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.