Un dimanche après-midi de septembre, nous avons rendez vous avec l’Histoire de Londres et de la royauté. Seulement les lignes de métro principales qui desservent la Tour de Londres (et bien d’autres sites historiques de Londres) sont fermées pour travaux. C’est un peu compliqué pour rejoindre le centre londonien mais on finit par y arriver et en début d’après-midi, nous débarquons devant la Tour de Londres au milieu d’un flot de touristes. On est loin de la calme promenade dans Notting Hill du matin. Ici il y a la foule et le bruit. Et pour cause, la Tour de Londres est l’un des lieux les plus visités de la ville, notamment parce qu’elle héberge les célèbres joyaux de la couronne.

Devoir de Mémoire aux Morts Britanniques de la 1ère Guerre Mondiale

Devant les grilles qui entourent Tower Hill se pressent les touristes. Au pied de la Tour, le large fossé s’est paré de rouge. Une mer rouge, composée de milliers de coquelicots en céramique, plus de 888 000 fleurs rouge sang, une pour chaque soldat britannique tombé lors de la première guerre mondiale. C’est beau et émouvant. Lorsque nous y étions, les volontaires étaient encore en train de planter ces coquelicots de céramique.

Visite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower Bridge

A l’intérieur de la forteresse aussi, il y avait des hommages

Visite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower Bridge

1 000 ans d’Histoire à la Tour de Londres

Il y a une longue file d’attente à la billetterie, mais comme j’ai eu la (très) bonne idée de commander à l’avance les tickets sur Internet [Tour de Londres : 20,90£ (environ 25€)], nous nous présentons directement à l’entrée. Je vous conseille de louer un audioguide (4£), vous apprendrez pleins de choses sur l’histoire de la Tour de Londres et plein d’anecdotes. Prévoyez 3 à 4h mini pour une visite presque totale de la Tour.  Je ne vais pas vous faire un cours sur les lieux et leur histoire, vous trouverez tout ça dans vos guides touristiques ou sur Internet. Sachez juste que sa construction a débuté au XIème siècle par l’édification de la White Tower, qu’elle s’est agrandie au fil des siècles et des souverains et qu’elle a servi tour à tour de forteresse, de palais, de prison, d’hôtel de la monnaie, d’observatoire…

Voici un petit résumé de ce que vous pourrez voir :

  • la White Tower et ses corbeaux

C’est la forteresse originelle du XIème siècle, haute de 30m. Elle abrite une collection d’armures et d’armes ayant appartenu aux différents souverains qui méritent de s’y attarder. Vous verrez probablement voler à proximité un ou plusieurs des 6 corbeaux hébergés à la Tour. Il est dit que si ces corbeaux venaient à disparaître, cela annoncerait la fin de la royauté.

Visite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower Bridge

  • les Waterloo Barracks et les joyaux de la couronne

Un grand bâtiment doré, avec une horloge en façade et une très longue file d’attente (on se croirait à Disneyland !) ? ce sont les Waterloo Barracks qui abritent le clou du spectacle : les fameux bijoux de la Couronne. Si vous voulez éviter, la file d’attente, allez y en fin d’après midi. Sinon apprêtez vous à attendre au milieu d’une multitude de groupes de touristes, plus ou moins civilisés (si si à le niveau d’incivisme de certains – je vous le donne en mille, un groupe de retraités français – frise la connerie pure et simple). Avec à la clé, la possibilité d’admirer les couronnes, orbes et sceptres des divers souverains. Enfin, admirer est un bien grand mot, je dirais plutôt apercevoir, vu que l’on circule en tapis roulant devant des vitrines. Ca va un peu trop vite pour pouvoir réellement admirer les objets, qui sont par ailleurs magnifiques.

Visite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower Bridge

  • Queen’s House

C’est dans ces petites maisons que sont hébergés les fonctionnaires de la tour. Il faut aussi savoir que les gardes en habit rouge que vous croiserez certainement lors de votre visite et avec qui vous pourrez suivre une visite guidée gratuite (pour peu que votre niveau d’Anglais soi suffisant)(on les appelle les Yeomen Warders ou encore Beefeaters) vivent aussi dans l’enceinte de la tour.

Visite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower Bridge

  • les animaux de la ménagerie

A une époque, la Tour de Londres faisait office de ménagerie, elle hébergeait tous les animaux exotiques offerts par les souverains étrangers à la couronne d’Angleterre. Ensuite, ceux ci ont été transporté au Zoo de Londres. En souvenir de cette fonction, vous pourrez chercher dans les différents endroits de la cour, les sculptures de ces animaux emblématiques, dont un ours, des singes, une girafe …

Visite de la Tour de Londres et Tower Bridge

  • la promenade sur les remparts et la vue

Il est possible de faire le tour des remparts extérieurs de la Tour de Londres avec, en prime, de jolies expositions cachées dans les tours et de jolis points de vue, à l’ouest sur la City, à l’Est sur le Tower Bridge et la South Bank (la rive Sud de la Tamise).

Visite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower Bridge

  • le palais médiéval et la Bloody Tower et tous les recoins de l’enceinte

Il y a encore plein d’autres choses à voir à la Tour de Londres, nombre de bâtiments, de places et de recoins, plus ou moins cachés.

Visite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower Bridge

Une pause bien méritée

Après cette jolie visite de 3h30, sous le soleil et la chaleur, il est temps de faire une pause, de reposer nos jambes et de boire un Chai Tea Latte au Starbucks qui nous tend les bras juste sous le Tower Bridge. J’en profite pour admirer le Tower Bridge vu dans bas et regarder les passants qui achètent un sandwich à la drôle de camionnette en face, et ceux qui se reposent au soleil au bar un peu plus « luxe » d’à côté. Chouette terrasse d’ailleurs.

Visite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower Bridge

Le Tower Bridge, le pont emblématique de Londres

La pause est terminée, nous décidons d’aller faire un petit tour sur le pont, histoire d’avoir une perspective différente surr la Tour de Londres. Le Tower Bridge est un pont basculant pour permettre aux bateaux les plus gros de circuler sur la Tamise. L’entrée payante du pont permet d’ailleurs de visiter la salle des machines et d’accéder à la passerelle de l’étage supérieur. Nous nous contenterons de circuler sur le large trottoir aménagé pour les piétons à côté des voies de circulations automobiles. C’est bondé, bruyant mais il faut se promener dessus pour : 1. admirer les tours néogothiques du pont et en apprécier la hauteur et la puissance, 2. apprécier la structure métallique de la passerelle, 3. profiter d’une vue splendide sur la Tamise, la Tour de Londres, la City et de l’autre côté de la Tamise, sur la rive Sud. D’ailleurs, à peine fatiguées par nos déambulations dans Notting Hill puis à la Tour de Londres, nous décidons de suivre les conseils du guide en suivant toute la Rive Sud (la South Bank) entre la Tour de Londres et le London Eye. Mais ce sera une autre histoire.

Visite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower BridgeVisite de la Tour de Londres et Tower Bridge

3 commentaires : “La Tour de Londres et le Tower Bridge”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.