L’hébergement / Le quartier

  • Hôtel Annalena : un petit hôtel sympathique dans l’Oltrarno. A la fois très proche du centre touristique (à pied : 5min du Palazzo Pitti, 10 min du Ponte Vecchio, 15 min du Duomo) et suffisamment éloigné pour être au calme le soir venu. Très bon rapport qualité / prix
  • Le quartier de l’Oltrarno : comme déjà dit, un quartier plus populaire aux portes du centre historique où il y a tout à portée de mains pour vivre à l’italienne.

Où manger

On a testé pas mal de restaurants au cours de ces quelques jours. Voici les 4 qui nous ont vraiment marqué :

  • La Casalinga : notre coup de coeur dans l’Oltrarno, une fois cette adresse découverte, nous y sommes allés tous les soirs : une trattoria familiale qui ne paye pas de mine à l’extérieur mais à l’intérieur, tout change : resto fréquenté par les locaux (la carte en italien n’est pas traduite, c’est un signe), bonne cuisine familiale, petits prix, excellente ambiance, serveur sympa. Meme le,vino della casa se laisse boire. Une excellent rapport qualité prix (environ 45€, menu complet avec boisson pour 2), une adresse à retenir et à recommander !
  • La Galleria : toujours dans l’Oltrarno, dans une ruelle, pas très loin du ponte vecchio. Trouvé un peu par hasard en cherchant un resto dans le quartier, on y a vu entrer pas mal de touristes, on s’est lancé et on n’a pas regretté. Cuisine italienne, sans prétention mais excellente (Miam, les cannellonis della casa, je recommande sans hésitation), les prix sont corrects pour un resto essentiellement fréquenté par les touristes, pas de mauvaise surprise, on recommande !
  • Les petits restaurants du Mercato Nuovo, notamment Pork’s : En plein coeur du marché couvert, certains marchands proposent des tables où se restaurer à moindre coût. Déjà il faut visiter le marché couvert et le quartier de San Lorenzo, un peu à l’écart des hordes de touristes, ça vaut le coup d’oeil et vous pouvez faire le plein de produits locaux. Et puis, il faut s’y arrêter pour savourer l’ambiance du marché. C’est comme ça que nous avons trouvé Pork’s par un jour frisquet de novembre. Après la visite du marché, nous cherchions où manger et nous avons tenté le coup. Ne vous attendez pas à un restaurant grande classe, c’est de la restauration rapide à base de produits locaux. Le confort est minimal, tables et bancs de brasserie, ne comptez pas trop vous y réchauffer en hiver, à moins d’être à côté du mini chauffage d’appoint qui réchauffe un m2. On était un peu congelé en attendant nos plats, mais ça valait le désagrément. La carte est typique : des pâtes bien évidemment et des spécialités comme les tripes à la florentine ou des soupes. On a testé les pâtes et les tripes, préparés / réchauffés devant vous, délicieux pour de la restauration rapide. Les prix sont plus qu’abordables. On regrettera juste la fraicheur des serveurs … On a tellement aimé que l’on y est revenu le lendemain …
  • Ristorante Paoli : Testé un peu par hasard à midi après une visite du Duomo car situé entre Duomo et Palazzo Vecchio. Un très joli cadre, vieille maison et plafonds voutés. Une carte alléchante. Des serveurs sympas et à l’écoute qui nous ont même parlé français. Les plats étaient corrects, rien de très original, cuisine traditionnelle italienne, mais OK. Prix relativement élevés, le resto est plutôt orienté touristes que locaux.

 

La plus belle vue sur la ville

A égalité, celle en haut du campanile (ou de la coupole) du Duomo et celle depuis la Piazzale Michelangelo.

 

A ne pas rater

  • Le Duomo, bien évidemment
  • Le Ponte Vecchio, bien sûr, et prolonger la visite par une balade le long de l’Arno pour admirer les reflets et les jeux de lumière sur le fleuve (tôt le matin ou en fin d’après-midi).
  • Le musée des Offices : magnifique et émouvant
  • Les jardins Boboli dans le Palazzo Pitti
  • et des dizaines d’autres merveilles. Il suffit de lever les yeux.

 

En dehors des sentiers battus

  • se promener dans le quartier moins touristique de l’Oltrarno
  • faire la balade du belvédère de Florence, aller faire un Tour à San Miniato al Monte

Où faire ses achats

  • la Farmacia Santa Novella pour ses produits au packaging délicieusement rétro : pots pourris, bougies, crème pour le corps, parfums
  • les cuirs : des boutiques plus ou moins touristiques un peu partout dans  ville pour les sacs, gants et autres petits accessoires en cuir. Sinon le marché à proximité de San Lorenzo propose des produits sympas.
  • produits toscans & italiens (pâtes, charcuterie, tomates séchées, vins Chianti, …) : directement sous les halles du Mercato Nuovo

 

Conclusion

Une ville magnifique, où l’émerveillement est permanent (tant d’oeuvres d’art au mètre carré peut donner le tournis), très accessible pour un long WE de qq jours. Encore une fois, on a ADORE !

2 commentaires : “Bilan et bonnes adresses”

  1. Excellent reportage et magnifiques photos : vous me donnez envie de retourner à Florence … une troisième fois. Je suis actuellement dans l’expectative car je craignais que novembre soit trop pluvieux !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.