Big Island #4 Découvrir la diversité des paysages du Nord

Nous voilà donc au Nord de Big Island pour une journée et demi à vadrouiller autour de Waimea. C’est incroyable comment une si petite zone peu offrir des paysages aussi variés. Entre désert volcanique, far west , vastes vallées encaissées et luxuriantes, plages paradisiaques.

L’itinéraire :

Saddle Road et le Mauna Kea

Pour commencer, parmi les paysages que nous avons préféré sur Big Island, nous vous conseillons d’emprunter Saddle road, la route qui relie Waimea au Mauna Kea. On avait lu un peu partout que la route était étroite et dangereuse, mais franchement, nous avons trouvé une route qui ressemble à nos belles départementales, certainement élargie et refaite récemment. Pas d’inquiétude donc. La route traverse d’abord de vastes zones de pâturage, grillés par le soleil, on a l’impression d’un désert, à quelques kilomètres seulement des zones luxuriantes et largement arrosées de la veille. Ici, c’est un air de far-west qui domine, les hautes herbes sechées par le soleil et le vent, les troupeaux de bétail et les immenses ranchs. Et puis de nouveau, les laves noires, désertiques, le paysage change de nouveau, on retrouve la zone volcanique, toujours impressionnante, quoique plus anciennes que celle du Hawaii Volcanoes National Park.

Saddle Road - Big Island - HawaiiSaddle Road - Big Island - HawaiiSaddle Road - Big Island - HawaiiSaddle Road - Big Island - HawaiiSaddle Road - Big Island - HawaiiSaddle Road - Big Island - HawaiiSaddle Road - Big Island - Hawaii

Saddle Road - Big Island - HawaiiSaddle Road - Big Island - HawaiiSaddle Road - Big Island - HawaiiSaddle Road - Big Island - Hawaii

Et enfin la route de traverse qui grimpe raide jusqu’au Mauna KeaVisitor Center, la voiture qui peine, le désert de plus en plus prononcé, terre ocre et rouge, herbe rare, grandes tiges desséchées. On imagine que la vue d’en haut vaut le détour. Et c’est le cas, nous nous arrêtons au Visitor Center et découvrons une vue à 360° sur un paysage lunaire. Il fait frais ici, nous ne sommes pas encore au sommet. Pour y grimper, il faudrait un 4×4 (et encore avec l’autorisation de l’agence de location, la piste en pente raide étant dangereuse, les multiples avertissements au Visitor Center nous mettent en garde), ou monter à pied. On s’abstiendra et on préférera grimper au sommet d’une des collines environnantes pour avoir une vue encore plus dégagée sur la zone volcanique. Epoustouflant. On aurait aimé revenir en soirée pour observer les étoiles avec les télescopes mis à disposition par le Visitor Center, mais chaque soir de notre séjour, le sommet du Mauna Kea restera dans les nuages. Une nouvelle raison de revenir sur Big Island (avec les nouvelles éruptions apparues depuis au Kilaulea).

Mauna Kea - Big Island - HawaiiMauna Kea - Big Island - HawaiiMauna Kea - Big Island - HawaiiMauna Kea - Big Island - HawaiiMauna Kea - Big Island - HawaiiMauna Kea - Big Island - HawaiiMauna Kea - Big Island - HawaiiMauna Kea - Big Island - HawaiiMauna Kea - Big Island - HawaiiMauna Kea - Big Island - HawaiiMauna Kea - Big Island - Hawaii

Hapuna Beach

Après avoir quitté le majestueux Mauna Kea, nous avions comme un envie de grand air et de bleu océan, alors nous reprenons la direction de la côte de Kohala, vers Puako. Nous choisissons la plage d’Hapuna (stationnement 5$ par véhicule) pour notre pique-nique du jour. Une superbe plage de sable blanc, immense, propice à la baignade et au snorkeling. On a failli se laisser tenter par une après-midi farniente, mais finalement, nous reprenons la route vers la pointe nord de l’île.

Hapuna Beach - Big Island - HawaiiHapuna Beach - Big Island - HawaiiHapuna Beach - Big Island - Hawaii

Pu’ukohola heiau

Après cette pause bien sympathique, l’arrêt suivant sera pour un morceau d’histoire hawaïenne : le Pu’ukohola Heiau (heiau en hawaïen signifie temple) : le temple de la baleine de la colline. Le temple a été édifié autour de 1790, sur ordre de Kamehameha qui espérait ainsi s’attirer les faveurs des Dieux pour unifier l’ensemble de l’archipel. La promenade jusqu’aux ruines du temple, sous la forte chaleur, est éprouvante. On ne peut voir que le mur d’enceinte et quelques autels. Le petit musée est intéressant et procure un peu de fraicheur (gratuit).

Pu'ukohola HeiauPu'ukohola Heiau

Pololu Valley

Dernière étape de cette longue journée : on remonte toute la côte vers le Nord de la péninsule de Kohola, jusqu’au bout de la route. Là se trouve la vallée de Pololu, symétrique de la Waipio Valley de l’autre côté de la péninsule (inaccessible d’ici). Cette fois, on choisit de descendre à pied au fond de la vallée (de toutes façons il n’y a pas d’autre accès). La descente est assez raide mais assez facile (et la remontée, à peine plus difficile en fait). En bas, une large rivière s’étale au pied de collines abruptes, après le quasi désert du matin, c’est vert et luxuriant ! C’est beau et calme (même s’il y a quelques marcheurs comme nous dans la vallée). Si comme nous, vous n’avez pas eu le temps ou le courage d’explorer la Waipio Valley, ne ratez pas la Pololu Valley, elle vaut le détour jusqu’au bout du monde.

Pololu Valley - Big Island - HawaiiPololu Valley - Big Island - HawaiiPololu Valley - Big Island - HawaiiPololu Valley - Big Island - HawaiiPololu Valley - Big Island - HawaiiPololu Valley - Big Island - HawaiiPololu Valley - Big Island - Hawaii

Pour clore cette première journée de balades, la route nous ramène à Waimea en coupant à travers la péninsule de Kohola, et nous retrouvons les vastes prairies (mais bien vertes cette fois), les troupeaux de bétail et les ranchs. Le soleil se couche, les nuages descendent et la nature nous offre encore une fois des paysages somptueux.

Paysages de la péninsule de Kohala - Big island - HawaiiPaysages de la péninsule de Kohala - Big island - HawaiiPaysages de la péninsule de Kohala - Big island - HawaiiPaysages de la péninsule de Kohala - Big island - Hawaii

Puako Petroglyph Archaeological Reserve

Le lendemain, c’est notre cinquième et dernier jour sur Big Island. Déjà … il nous reste quelques heures devant nous avant de prendre dans l’après midi le vol qui nous mènera vers Kauai. On reprend la direction de la côte, et prenons cette fois la direction du Sud, vers l’aéroport de Kona.

Premier arrêt pour la Puako Petroglyph Archaeological Reserve vers Puako. Il fait déjà chaud et beau, une promenade assez courte (Malama Trail) au travers d’une zone broussailleuse mène jusqu’à une plateforme de lave sur laquelle sont gravés des milliers de petroglyphes humains, gravés à une période où l’activité volcanique du secteur était importante. Pour quelle raison ? un sacrifice à la déesse Pélé pour l’apprivoiser ? Impressionnant mais pas autant que les petroglyphes du Hawaii Volcanoes National Park.

Puako Petroglyph Archaeological Peserve - Big Island - HawaiiPuako Petroglyph Archaeological Peserve - Big Island - HawaiiPuako Petroglyph Archaeological Peserve - Big Island - HawaiiPuako Petroglyph Archaeological Peserve - Big Island - Hawaii

Anaeho’omalu Beach

Dernier arrêt avant le retour à l’aéroport pour un dernier pique nique sur Big Island : Anaeho’omalu Beach. Moins jolie que Hapuna, entourée de complexes hoteliers et restaurants mais qui vaut néanmoins un arrêt.

Anaeho'omalu Beach - Big Island - HawaiiAnaeho'omalu Beach - Big Island - HawaiiAnaeho'omalu Beach - Big Island - Hawaii

 

 

Enregistrer

Enregistrer

0 Commentaire

Trackbacks/Pingbacks

  1. Aloha Hawaii !! | Jomaya - Voyages - […] 5 : le matin, Saddle Road et le Mauna Kea – l’après midi le Nord de Big Island. Nuit…
  2. Kauai #1 : journée pluvieuse sur le Kalalau Trail | Jomaya - Voyages - […] avons finalement quitté Big Island, ses volcans, ses paysages dingues la veille dans l’après-midi. Après un vol Kona – Honolulu…

Laisser un commentaire

*