Un week-end à Bandol & environs

Fin octobre 2016, après une belle arrière-saison, chaude et ensoleillée, l’automne s’installe doucement en Lorraine. La brume orne les petits matins, le brouillard, parfois, ne se lève pas de la journée, les températures ont chuté et le soleil joue à cache-cache avec les nuages. On a ressorti les pulls et les écharpes. Et même si c’est une saison que j’adore, une petite nostalgie de l’été est encore là. Alors, on profite du week-end de 4 jours de la Toussaint pour une dernière escapade au soleil. Destination le Sud de la France, entre Toulon et Cassis, là où des copains ont eu la bonne idée de venir s’installer. 8h et quelques de route depuis notre Lorraine, un chien adorable qui n’a pas bougé d’un poil dans la voiture et nous posons nos valises à Bandol. La météo est magnifique.

Profiter de ses amis sous un superbe soleil, c’était quand même plutôt sympa. Petit retour en images sur les lieux visités pendant ces quelques jours.

Toulon

De la ville même de Toulon, je n’ai pas retenu grand chose, nous l’avons simplement traversée en voiture, un mélange de quelques jolis bâtiments anciens avec des constructions plus modernes, une grande partie de la ville ayant été reconstruite après la seconde guerre mondiale. Et la rade de Toulon, plutôt sympa pour prendre un verre ou dîner. Mais ce qui nous intéressait à Toulon c’était son fameux stade Mayol où nos amis nous ont entraînés pour assister à un match de rugby, le sport local, dans lequel Toulon excelle. Si vous venez à Toulon, un soir de match, on ne peut que vous conseiller de prendre des places au stade. Une ambiance de folie mais bon enfant, des supporters sympas, des chants, des cris. C’était notre premier match de rugby et nous nous sommes laissés prendre au jeu. Surtout les « Tooouuuuloooon » criés tellement fort par Jérôme qu’ils nous ont valu de faire copains copains avec les supporters devant nous. Génial. Et en plus, Toulon a battu Grenoble 42 à 12. Juste quelques photos à l’iphone, je n’avais pas pris l’appareil photo au stade.

Bandol

Bandol, c’est là où nous avions posé nos valises le temps du week-end, à la Résidence Hôtelière Les Bosquets, un grand studio avec terrasse et vue sur mer, au calme sur les hauteurs de la ville. Parfait pour y laisser le chien le temps d’un resto le soir.

Mais Bandol, c’est aussi une jolie station balnéaire, chic mais pas guindée, un grand port, bordé de boutiques et de restaurants, une petite plage au centre même de la ville, un joli village provençal. Il fait bon s’y balader.



BandolBandolBandolBandolBandolBandolBandolBandolBandolBandolBandol

Saint-Cyr-Sur-Mer

Autre cité balnéaire,  quelques kilomètres de Bandol, le village est peut être moins joli et le port plus petit que celui de Bandol, mais Saint-Cyr-Sur-Mer a une superbe plage de sable blond. Ce matin-là, avec la douceur de l’air, nous avons passé un long moment à marcher sur cette plage, à lancer le frisbee à Ice qui s’est amusé comme un fou dans le sable, et un peu dans les vagues (mais définitivement, ce chien a peur de l’eau et ne se baigne que là où il a pied, même avec un jouet pour encouragement, tout comme sa maitresse !).

Saint Cyr sur MerSaint Cyr sur MerSaint Cyr sur MerSaint Cyr sur MerSaint Cyr sur MerSaint Cyr sur MerSaint Cyr sur MerSaint Cyr sur MerSaint Cyr sur MerSaint Cyr sur Mer

Le sentier  du littoral entre Saint-Cyr-Sur-Mer et Bandol

Petite randonnée proposée par nos amis (9km, 3h), le sentier emprunté part du parking de la calanque de Port d’Alon, s’élève dans la forêt, avant de retrouver le sentier du littoral à Bandol. On a respiré les multiples odeurs de la garrigue, le romarin et le thym. On a admiré la vue sur la mer, les voiliers, les falaises. On en a pris plein  les yeux de nuances de vert, de bleu et de jaune. On a assisté à un splendide coucher de soleil sur la calanque de port d’Alon. Bref, une très chouette balade. Et partagée avec des amis c’est encore mieux.

sentier du littoral entre Bandol et Saint Cyr sur Mersentier du littoral entre Bandol et Saint Cyr sur Mersentier du littoral entre Bandol et Saint Cyr sur Mersentier du littoral entre Bandol et Saint Cyr sur Mersentier du littoral entre Bandol et Saint Cyr sur Mersentier du littoral entre Bandol et Saint Cyr sur Mersentier du littoral entre Bandol et Saint Cyr sur Mersentier du littoral entre Bandol et Saint Cyr sur Mersentier du littoral entre Bandol et Saint Cyr sur Mersentier du littoral entre Bandol et Saint Cyr sur Mersentier du littoral entre Bandol et Saint Cyr sur Mersentier du littoral entre Bandol et Saint Cyr sur Mersentier du littoral entre Bandol et Saint Cyr sur Mer

Le Castellet

A quelques kilomètres de Bandol, Le Castellet est bien connu des amateurs de sports automobiles pour son célèbre circuit Paul Ricard. Paraît que c’est à voir. Mais ce qui nous a attiré dans les collines au-dessus de Bandol, ce ne sont pas quelques grosses cylindrées mais une petite mention sur le panneau indicateur : village médiéval. Il ne nous en fallait pas plus pour nous intriguer. La visite commence bien, un grand parking désert, et quand on sait la galère que l’on a parfois rencontré pour se garer sur la côte, c’est un luxe. Le Castellet a tenu ses promesses, joli petit village médiéval niché sur la colline. Tout y est:  les belles maisons en pierre le long des rues piétonnes, la vigne vierge qui grimpe aux murs, les oliviers et les platanes qui ombragent les rues, les petites boutiques d’artisanat et leurs enseignes, la vue superbe sur les vignes de Bandol. Une promenade hors du temps …

Le CastelletLe CastelletLe CastelletLe CastelletLe CastelletLe CastelletLe CastelletLe CastelletLe CastelletLe Castellet

La Ciotat

Dernière étape de notre week end, toujours sur les bons conseils de nos amis, nous décidons de parcourir la route des crêtes entre La Ciotat et Cassis. Nous traversons donc La Ciotat pour rejoindre la fameuse route en longeant la côte, et là, ce fut une belle surprise. Je ne sais pas trop pourquoi, mais dans mon imagination, La Ciotat c’était les chantiers navals et un port industriel sans grand intérêt. Et puis en longeant le bord de mer, on découvre une belle plage, un joli port avec des petits bateaux de pêche colorés et des gros yachts, le chantier naval en toile de fond mais des maisons, des petites ruelles, du linge qui pend aux fenêtres. Comme un petit goût de ville italienne. Finalement, nous nous sommes garés au port et nous sommes longuement promenés sur le port et dans les rues de la vieille ville. Comme quoi, il ne faut jamais s’arrêter aux préjugés et accepter de se laisser surprendre au détour d’une route.

La CiotatLa CiotatLa CiotatLa CiotatLa CiotatLa CiotatLa CiotatLa CiotatLa CiotatLa CiotatLa CiotatLa Ciotat

La route des crêtes entre La Ciotat et Cassis

Après ce petit arrêt inattendu à La Ciotat, nous empruntons enfin la route des crêtes qui va nous révéler des panoramas somptueux, d’abord sur la baie de la Ciotat, puis sur l’arrière pays et ses formations rocheuses, et enfin sur Cassis, ses calanques et ses falaises. Un must-do si vous passez par là. Quant à Cassis, nous n’avons pas pu nous y garer même après avoir tourné 3/4h dans la ville, tous les parkings étaient complets. Ce sera pour une prochaine fois, je garde un bon souvenir de ce petit village visité il y a une dizaine d’années.

La route des Cretes entre La Ciotat et CassisLa route des Cretes entre La Ciotat et CassisLa route des Cretes entre La Ciotat et CassisLa route des Cretes entre La Ciotat et CassisLa route des Cretes entre La Ciotat et CassisLa route des Cretes entre La Ciotat et CassisLa route des Cretes entre La Ciotat et CassisLa route des Cretes entre La Ciotat et CassisLa route des Cretes entre La Ciotat et CassisLa route des Cretes entre La Ciotat et CassisLa route des Cretes entre La Ciotat et CassisLa route des Cretes entre La Ciotat et CassisLa route des Cretes entre La Ciotat et Cassis

Conclusion

Ce week-end était juste parfait et  nous a donné envie de revenir explorer plus en profondeur cette belle région du Var, nos amis risquent de nous y revoir bientôt. Et puis cela fait tellement de bien, ce week-end hors du temps que nous avons d’ors et déjà prévu d’autres escapades pour découvrir d’autres régions de notre belle France?

Infos pratiques

  • Se loger : Résidence Hôtelière Les Bosquets, un grand studio avec terrasse et vue sur mer, au calme sur les hauteurs de la ville. Parfait pour y laisser le chien le temps d’un resto le soir. 70€ la nuit (tarif de dernière minute trouvé sur Booking.com)
  • Se restaurer (compter 25 à 30€ par personne, apéro + plat + dessert + vin) :
    • L’air du temps sur le port de Toulon
    • Les Quatre Vents / Chez Moule sur le port de Saint Cyr-sur-Mer
    • à Bandol, si les restaurants sont pleins, une bonne alternative est de prendre un verre sur la place de l’Eglise en dégustant une part de pizza et une tartelette de la boulangerie La Bandolaise situé à côté.

2 Commentaires

  1. On était allés pas loin, je regrette de ne pas avoir fait un détour par les coins que tu cites! Bon après, j’étais avec des réfractaires à la marche, je ne suis pas sure que j’aurais apprécié avec leurs râleries hihi

  2. C’est vraiment une jolie région, pleine de charme…

Laisser un commentaire

*