Jour 1 : Paris CDG – Catania

Jeudi 6 mai 2010

Aéroport Paris Charles de Gaulle

  • 5h00 : le réveil sonne, nous sommes arrivés la veille et avons passé la nuit à l’hôtel Ibis de l’aéroport, à quelques minutes de shuttle du terminal 2.
  • 6h10 : nous sommes devant le comptoir d’enregistrement d’EasyJet, mais notre vol n’est pas encore à l’enregistrement.
  • 6h30 : ca y est, notre vol est à l’enregistrement. C’est notre tour, mais pas de chance, le tapis roulant est en panne. Nous patientons un  1/4h. Ca repart. Bagages pesés (18,5 et 16,5 kg!), enregistrés et billets en poche, nous  nous sommes tranquilles pour patienter jusqu’à l’heure de l’embarquement.
  • 7h00 : comme d’habitude, petit déjeuner à la « Brioche dorée » puis mission journaux avant de passer les contrôles pour l’embarquement.
  • 7h40 : le vol EasyJet pour Catane est annoncé à l’embarquement, nous patientons devant la porte. L’attente est longue : à 8h20, nous sommes toujours dans le couloir d’accès à la porte de l’avion, alors même que l’avion devrait être en train de décoller.
  • 8h40 : finalement, tout le monde est installé, l’avion décolle. Pour du vol low-cost, nous avons connu pire. L’espace, la place et le confort sont corrects, d’autant plus que nous avons 3 places pour nous 2. Par contre, pas de télé, pas de collation et le service à bord est payant. Pas grave, le vol dure à peine 2h30, nous survivrons 😀

Catane

  • 11h10 : nous sommes arrivés à l’aéroport de Catane après un vol sans encombre. Le temps semble couvert et frais.
  • 11h30 : bagages récupérés, nous cherchons les comptoirs pour les agences de location de voiture qui en fait sont dans un bâtiment à l’extérieur. Beaucoup de monde aux différents guichets. Nous c’est Europcar, réservé via Autoescape.
  • 12:00 : voiture de location récupérée. Une 207 1.4 essence. Le coffre est tout juste assez grand pour mettre nos 2 valises, heureusement que l’on n’a pas pris plus petit ! mais l’avenir nous montrera que l’on a eu raison de ne pas prendre plus grand non plus ! Par contre, si côté confort, la 207 ça va, côté puissance et consommation, c’est un peu un veau …
  • 12:15 : on cherche un  endroit où manger rapidement avant de commencer notre circuit sicilien. Nous nous arrêtons dans un supermarché Auchan à proximité de l’aéroport pour un déjeuner rapide dans une cafeteria.
  • 13:00 : c’est parti pour la vraie aventure Sicilienne. Nous décidons d’aller directement à notre étape du jour : Noto. Jérôme doit s’adapter à la conduite sicilienne et à son code de la route à l’interprétation très libre ! Finalement, il n’aura pas de problème : stop à peine marqué, feu rouge léger, coups de klaxon, c’est le premier qui s’insère dans la circulation qui gagne, il ne faut pas hésiter. L’autoroute pour Noto est gratuite tout du long. C’est une succession de viaducs et de tunnels sur un paysage vallonné. Nous passons Syracuse et son paysage de plateformes pétrochimiques.

5 Commentaires

  1. désolé j’ai essayé d’envoyer ce message directement dans contact mais cela n’a pas fonctionné, et là apparemment il est parti. espérant avoir une réponse à nos interrogations.
    bon vent et salutations à tous les lecteurs.
    Mag et Steve

  2. Bonsoir,
    Nous sommes tombés par hasard sur votre blog car nous faisons des recherches pour notre voyage en sicile début mai prochain. tout d’abord je tenais à vous féliciter pour votre blog qui est magnifiquement réalisé, les récits les avis et les photos sont très bien faits et nous permettent de se faire une bonne idée des endroits décrits. nous n’avons pas l’habitude des voyages à l’étranger et donc nous appréhendons de nous rendre dans un lieu inconnu sans maîtriser la langue (de plus nous ne maîtrisons pas très bien l’anglais, juste des souvenirs scolaires). Vous avez visité des sites qui nous intéressent, notamment Cavagrande Del Cassibile et l’inévitable Etna. Nous souhaitons visiter ces sites en mode « randonnée-liberté » et nous ne trouvons pas de descriptifs et surtout de plans avec chemin de randonnée sur le net ou avec les contacts de l’office de tourisme. Durant votre séjour vous sembliez savoir toujours ou chercher ou vous rendre. Vous êtes vous procurer des guides en France avant de partir ou avez vous acheter des guides sur place (et si c’est le cas dans quel genre de magasin là bas)? Vous remerciant par avance pour vos conseils, vous qui voyagez à travers le monde. Espérant pouvoir voyager comme vous le faites dans l’avenir, nous vous souhaitons encore plein de superbes aventures.
    Très cordialement
    Mag et Steve

    • merci pour le blog. Pas d’inquiétude à avoir pour votre voyage en Sicile, même sans avoir l’habitude de voyager ni bien connaitre la langue, on arrive très bien à se débrouiller. C’est une région très touristique et avec qq mots d’italien (apprenez les bases, bonjour / au revoir / merci … ça fait toujours plaisir aux gens de voir que vous essayez de parler leur langue), d’anglais et de français, on arrive à se faire comprendre.
      Pour les randonnées, j’avais repéré les lieux qui m’intéressaient dans notre guide de voyage (le guide évasion sicile) notamment les cave grande del cassibile, la réserve de Vendicari, l’etna … Les informations sur les rando sont parfois succinctes, mais permettent de trouver au moins le point de départ. Un petit tour sur Internet et les blogs pour compléter les infos et ensuite, il n’y a plus qu’à suivre les sentiers balisés (pour les cave grande, un seul chemin, donc aucun risque de se tromper, pour l’Etna, c’était un peu plus l’aventure). Pas de guide ou de cartes particulières sur ce séjour là, il est peut être possible d’en trouver sur internet ou dans les commerces locaux, mais ça sera souvent en italien … Un site qui répertorie les randonnées faites par les utilisateurs : http://fr.wikiloc.com/itineraires/randonnee/italie/sicile

  3. han, je t’interdis de critiquer les 207 1,4 nan mais oh!
    c’est de votre faute vous êtes habitués au luxe aussi 🙂
    quant à easyjet, je t’avais dit, rien a dire!

    • pff, le luxe, n’importe quoi. D’ailleurs, j’ai une 207 HDI pour le boulot et c’est nickel. La 207 est confortable, par contre, en version essence, elle manque un peu de reprise dans les côtes, et il y en a beaucoup en Sicile 😀

Laisser un commentaire

*