Ecosse #2 Glen Coe et environs

2ème étape de notre roadtrip dans les Highlands écossais. Après le Loch Lomond et les Trossachs, nous prenons la direction de Glencoe pour une étape sur notre route pour Skye, la première « vraie » rencontre avec les Highlands. Une étape bien trop courte, je l’ai senti dès nos premiers kilomètres sur la route de Glencoe, une journée et demi pour esquisser les vallées profondes entre les montagnes à pic, pour rencontrer les paysages pas encore sortis de l’hiver, les bruyères encore brunes, les sommets arides, les arbres effeuillés, et l’eau omniprésente, les rivières et les cascades, mais aussi les flaques qui apparaissent à chaque pas dans la bruyère et la tourbe. Une nature encore sauvage bien que touristique. J’ai bien évidemment adoré : les Highlands tels que je les imaginais, en bien mieux encore, et les premiers wahh d’une longue série que je prolongerai tout au long de ce road trip …

1 journée c’est bien trop court pour prétendre découvrir totalement la région de Glencoe, j’aimerais y retourner bien plus longtemps, surtout que c’est le paradis des randonneurs dans le secteur (bon, en vrai, toutes les Highlands sont le paradis des randonneurs). Nous nous sommes donc concentrés sur quelques « incontournables ».

 

Kilchurn Castle

Nous quittons donc les rives du Loch Lomond en fin de matinée, j’avais prévu 2 itinéraires en fonction de la météo : un qui file directement sur Glencoe pour randonner dans le secteur, et un autre qui prend les chemins de traverse pour rester à l’abri de la pluie en cas de pluie. Le temps se couvre, nous prenons l’alternative longue. Premier détour pour aller visiter le château de Kilchurn (Kilchurn Castle) sur les bords du Loch Awe. Pas grand monde sur la route qui y mène pourtant le petit parking au bout de la route qui mène au château est bien plein. Il faut dire que Kilchurn est assez emblématique des châteaux en ruine des Highlands, très romantique.  Pour s’y rendre, il faut un peu marcher depuis le petit parking, ca rend l’approche du château, qui apparait petit à petit au dessus des joncs, très sympa. L’entrée est gratuite, on se promène librement dans les ruines, il est même possible de monter au sommet de la tour pour admirer la vue sur le Loch Awe. J’ai beaucoup aimé l’atmosphère à la fois sombre et romantique du château, surtout avec les nuages noirs et les petites gouttes qui se mettent à tomber. La météo joue beaucoup dans les émotions ressenties au cours de ce road trip.

Kilchurn Castle - Lochawe - Ecosse 2017Kilchurn Castle - Lochawe - Ecosse 2017Kilchurn Castle - Lochawe - Ecosse 2017Kilchurn Castle - Lochawe - Ecosse 2017

 

On reprend la même route en sens inverse, pour rejoindre l’A82 qui nous mènera plus au Nord et plus à l’Ouest vers Glencoe. Les paysages sont superbes, et nous rappellent le Nord de Big Island à Hawaii, pas pour le climat, mais pour les couleurs jaune et verte de la plaine qui s’étend sous les hautes montagnes noires.

On the road between Loch Lomond and Glen Coe - Scotland 2017On the road between Loch Lomond and Glen Coe - Scotland 2017On the road between Loch Lomond and Glen Coe - Scotland 2017On the road between Loch Lomond and Glen Coe - Scotland 2017On the road between Loch Lomond and Glen Coe - Scotland 2017On the road between Loch Lomond and Glen Coe - Scotland 2017On the road between Loch Lomond and Glen Coe - Scotland 2017

 

Glen Etive

On approche de  Glencoe, le Buachaille Etove Mor, noire montagne pyramidale, domine la plaine de sa hauteur. On prend la petite route à gauche qui s’enfonce dans le Glen Etive. Une belle single track road (route à une seule voie) qui longe la rivière au pied des montagnes. On y croisera peu de voitures (l’apprentissage de l’usage des passing places pour se croiser est rapide !), peu d’humains mais quelques cerfs (nos premiers). La vallée est absolument superbe, et les fans de James Bond reconnaitront les paysages filmés dans Skyfall (d’ailleurs la région de Glencoe a servi de tournage à de nombreux films dont Harry Potter, Braveheart, Rob Roy, Highlander et on comprend pourquoi…). Nous n’irons pas jusqu’au bout de la route du Glen Etive, le temps semble se découvrir et nous ferions bien une petite randonnée dans le secteur histoire de se dégourdir les jambes.

Glen Etive - Scotland 2017Glen Etive - Scotland 2017Glen Etive - Scotland 2017Glen Etive - Scotland 2017Glen Etive - Scotland 2017

 

Retour sur la route A82, petit arrêt devant ce qui doit être la maison la plus photographiée d’Ecosse, perdue au pied du Buachaille Etive Mor. Il faut dire que la scène est plutôt photogénique, surtout sous les gros nuages noirs qui sont revenus (la météo, amplificatrice d’émotions, toujours).

Glen Coe - Scotland 2017Glen Coe - Scotland 2017

Lost Valley

Il est presque 16:30, le temps est incertain, mais la pluie semble vouloir rester au loin. Après beaucoup d’hésitations, nous décidons de tenter la randonnée de la Lost Valley (4km – 3h – 335m de dénivelé) . La vallée perdue était autrefois utilisée par les voleurs de bétail du clan MacDonalds de Glencoe pour y cacher leurs larcins. Et on comprend mieux pourquoi en s’élançant sur leurs pas. Le chemin descend depuis le parking, puis remonte fortement entre 2 des 3 sommets des Three Sisters. On traverse un pont qui surplombe la rivière Coe bien en-dessous de nous. le chemin est étroit, pierreux et s’élève fortement, par moment cela frôle même l’escalade (des cordes sont installées par endroit pour faciliter l’ascension), malgré tout, la randonnée (même si un peu physique) est de difficulté moyenne pour peu que l’on soit correctement équipé, prudent et que l’on prenne son temps. Et puis, la vue sur les gorges de la rivière en contrebas, le côté paisible de la randonnée (en fin de journée, nous étions quasiment seuls sur le chemin), les passages un peu plus larges, contrebalancent la difficulté. Et puis le panorama sur la fameuse vallée perdue au bout du chemin est absolument fabuleuse et mérite bien quelques efforts. On aurait aimé explorer un peu plus cette vallée, mais après une pause contemplative, il est temps de prendre le chemin du retour si l’on ne veut pas se faire surprendre par la nuit. Retour à la voiture en un peu moins de 3h au total, cette randonnée est vraiment superbe, Ice a adoré grimpé sur les rochers (j’ai même eu peur plusieurs fois qu’il ne tombe dans le ravin mais non !).

Lost Valley - Glen Coe - Scotland 2017Lost Valley - Glen Coe - Scotland 2017Lost Valley - Glen Coe - Scotland 2017Lost Valley - Glen Coe - Scotland 2017Lost Valley - Glen Coe - Scotland 2017Lost Valley - Glen Coe - Scotland 2017Lost Valley - Glen Coe - Scotland 2017Lost Valley - Glen Coe - Scotland 2017

Nous passerons la nuit à Ballachulish, au Ballachulish Hotel (voir Infos Pratiques).

Steal Falls

Le lendemain matin, nous nous réveillons sous un ciel très gris. Une grosse journée nous attend, pour nous rendre à notre 3ème étape sur l’île de Skye, en passant par Fort William, Glenfinnan, la route des îles (Road to the Isles) jusqu’au ferry à Mallaig. Mais rien ne se passera vraiment comme prévu, les joies des road trip. Après quelques hésitations, nous décidons de commencer la journée par un détour par la vallée de la Nevis, le Glen Nevis vers le sommet du Ben Nevis. J’avais lu que la route était belle et qu’il fallait vraiment randonner dans le secteur. La petite route (single road track de nouveau) est effectivement sympa, et au bout, nous attend une autre belle randonnée : Steal Falls and the Nevis Gorge (3,5km – 2h – 220m de dénivelé). Même si ça grimpe pas mal, la randonnée est un peu moins physique que celle de la veille. le sentier, parfois étroit, s’élève doucement au dessus des gorges de la rivière Nevis, on traverse plusieurs cours d’eau et des petites cascades, c’est vraiment sympa, Ice s’en donne à coeur joie. La pluie s’invite au milieu de la randonnée, et ne nous quittera plus vraiment jusqu’à la fin. Finalement, au détour d’un pan de montagne, la vallée se dévoile avec dans le fond une magnifique cascade, Steal Falls.

Loch Leven - Scotland 2017Glen Nevis - Scotland 2017Steal Falls - Glen Nevis - Scotland 2017Steal Falls - Glen Nevis - Scotland 2017Steal Falls - Glen Nevis - Scotland 2017Steal Falls - Glen Nevis - Scotland 2017Steal Falls - Glen Nevis - Scotland 2017Steal Falls - Glen Nevis - Scotland 2017Steal Falls - Glen Nevis - Scotland 2017Steal Falls - Glen Nevis - Scotland 2017Steal Falls - Glen Nevis - Scotland 2017Steal Falls - Glen Nevis - Scotland 2017Steal Falls - Glen Nevis - Scotland 2017Steal Falls - Glen Nevis - Scotland 2017

Retour par la même route jusqu’à Fort William.

Glen Nevis - Scotland 2017Glen Nevis - Scotland 2017Glen Nevis - Scotland 2017Glen Nevis - Scotland 2017

 

Road to the Isles

A partir de là, tout dérape,la pluie s’intensifie, une grosse pluie bien violente, qui ne vous incite pas à la balade, même bien équipés comme nous l’étions de chaussures de randonnées, de surpantalons et de blousons épais étanches. On ne voit rien à plus d’une centaine de mètres. Nous décidons de ne pas nous arrêter à Fort William (qui n’est de toutes manières pas la ville la plus intéressante d’Ecosse) ni à Glenfinnan. Pourtant, dans cette journée, c’était mon point d’intérêt prioritaire : en bonne fan de Harry Potter, je voulais absolument voir le viaduc où passe le célèbre train à vapeur pour Poudlard. Mais impossible de se garer sur le parking le plus proche du viaduc et la randonnée que je voulais faire qui passe à proximité du viaduc devenait impossible sous une pluie torrentielle. Nous décidons donc de poursuivre la route qui longe la côte jusqu’à Mallaig en espérant qu’une éclaircie nous permette de nous balader un peu au bord des jolies plages de cette partie de l’Ecosse (Camusdarach Beach, Silver Sands of Morar). Mais la pluie ne faiblit pas. Pire, je reçois un SMS de la compagnie Calmac qui exploite les ferrys entre Mallaig et Skye m’annonçant que le ferry que j’avais réservé à 15h35 était annulé pour cause de météo défavorable et que peut être les suivants seraient maintenus. Ou pas. Dans l’incertitude et étant donné le mauvais temps, on file jusqu’à Mallaig au comptoir des ferrys sur le port pour se renseigner. Impossible d’obtenir les informations. Nous patientons un peu et je retourne aux renseignements, toujours pas d’info mais les Ecossais du coin semblent dire que c’est compromis pour les traversées aujourd’hui. je me fais rembourser mon billet et nous décidons donc de prendre le pont à Kyle of Lochalsh, en espérant qu’il ne soit pas fermé pour cause de vent. Notre nouvel hôte nous attend pour 19h dernier délai au Nord de Skye. Le problème c’est que pour récupérer le pont à Kyle of Lochalsh depuis Mallaig, c’est un détour de 250km et 3h de route (alors qu’à vol d’oiseau il y a peut être 50km !!!). Je préviens notre hôte de notre retard et nous reprenons la route en sens inverse, toujours sous une pluie  torrentielle. Autant dire qu’il n’y a donc eu pour tout arrêt ce jour là, qu’une pause pique nique tardive et quelques arrêts photos parce que, malgré tout, les paysages sont splendides dans cette ambiance apocalyptique. Un arrêt express pour admirer l’un des plus célèbres châteaux d’Ecosse : Eilean Donan Castle, où de nombreux films furent tournés. Il est tard, nous ne pouvons nous attarder, nous traversons le pont qui est heureusement ouvert, et remontons toute l’île de Skye, au crépuscule, sous des averses toujours aussi fortes. Plein de cascades se sont formées, dévalant les flancs des montagnes, qui auront disparu le lendemain matin. Nous arrivons à la nuit tombée aux environs de Portree, heureux que cette journée épique s’achève enfin.

Glenfinann - Scotland 2017Road to Skye - Scotland 2017Road to Skye - Scotland 2017Road to Skye - Scotland 2017Road to Skye - Scotland 2017Eilean Donan Castle - Scotland 2017

Infos pratiques

Combien de temps : 1 jour et 1/2 :  1/2 journée de Kilchurn Castle à Glencoe, 1/2 journée pour Glen Nevis, 1/2 journée pour la route vers Mallaig. Mais on peut facilement rester de 2 à 5 jours dans le secteur, surtout si on souhaite randonner (personnellement, j’aimerai bien y revenir 3 ou 4 jours pour explorer plus en détails les vallées de Glencoe et de Glen Nevis et la fameuse route jusqu’à Mallaig où l’on n’a fait que passer).

Se loger / Se restaurer : Nous avons passé la nuit au Ballachulish Hotel, bien placé entre le Loch Lomond et Mallaig. L’hôtel est dans une vieille batisse pleine de charme, les chambres sont grandes et bien aménagées. On nous avons dîné au restaurant de l’hôtel (j’avais réservé un forfait nuit + repas pour 2 personnes + le chien pour 123€), c’était très bien, entre cuisine traditionnelle écossaise et revisite plus moderne. Un bon rapport qualité prix.

Les circuits de randonnée / promenade (ceux que l’on a fait):

  • Lost  Valley : un peu physique mais accessible et les paysages valent l’effort consenti.
  • Steal Falls and the Nevis Gorge : belle randonnée, pas trop difficile. A recommander avec la magnifique cascade à l’arrivée et les passages de ruisseaux en bonus.

J’avais repéré plusieurs autres randonnées dans le secteur Glencoe / Ben Nevis et syur la route de Mallaig que nous n’avons pas pu faire par manque de temps ou météo capricieuse. Roadbook complet avec toutes les étapes et les randonnées envisagées sur demande.

 

Laisser un commentaire

*