Ecosse #1 Loch Lomond & Trossachs

Avant de partir, j’avais beaucoup lu que le Loch Lomond et les Trossachs était la porte d’entrée dans les Highlands écossais, comme un avant goût de ce qui nous attendrait plus au Nord. J’avais aussi lu beaucoup de déception par rapport à ces même paysages du nord écossais. Finalement, j’ai choisi la version optimiste, et comme il nous fallait bien un premier point d’arrêt sur notre road trip écossais, ce fut donc le Loch Lomond. Et ce fut plutôt un bon choix, la région recèle son lot de jolis paysages et de découvertes. Peut être que si nous nous y étions arrêté en fin de séjour, le ressenti aurait été différent, mais pour une première étape c’est parfait. Petite balade dans le secteur en images (infos pratiques en fin d’article).

 

Soleil couchant sur le Loch Lomond depuis Conic Hill – Balmaha

Après 5h de route depuis le port de York, nous arrivons enfin en Ecosse. A peine le temps de récupérer notre logement et nous filons directement vers le Loch Lomond, trop envie de nous dégourdir les jambes, trop envie de commencer notre découverte de cette terre si attendue. Comme nous logeons à Drymen, c’est tout naturellement que nous nous rendons à Balmaha, petit village touristique à l’Est du Loch Lomond. Une jolie promenade longeant le loch pour bien commencer et admirer cette immense étendue d’eau. Il fait beau, il y a peu de monde, l’atmosphère est douce et calme, reposante. Le soleil baisse doucement à l’horizon, nous hésitons à grimper au sommet de Conic Hill, la colline qui surplombe le lac, ou à reprendre la route. Et puis, nous sommes tellement bien là, que nous optons pour le coucher de soleil à Conic Hill. J’ai un peu surestimé mes forces, la fatigue aidant, j’ai eu du mal à aller au bout des 4 km / 350m de dénivelé. Mais même sans grimper tout en haut, la vue sur le Loch Lomond vaut à elle seule l’effort fourni. Nous rencontrons nos premiers moutons en liberté, ce qui rend Ice complètement dingue (nous passerons le reste du séjour à anticiper la présence des boules de laine pour le rattacher avant qu’il n’aille les rassembler, ce qui, dans une nature immense et libre, peut prendre un certain temps  🙂 ). Nous marchons sur une terre molle, humide, de mousses, d’ajonc, de bruyère et de tourbe. La sensation est étrange, le pied s’enfonce parfois plus que prévu et ressort humide et noir. Enfin, nous nous posons, tranquilles, dans l’herbe. Le temps dégagé et le soleil couchant donne des teintes mordorées aux collines et aux eaux du lac (Il faut savoir qu’en avril, en Ecosse, les journées sont assez longues, le soleil se couche vers 20h). Retour en douceur vers la maison aux derniers rayons du soleil. Un feu dans la cheminée clôt cette belle journée.

Balmaha - Loch Lomond - EcosseBalmaha - Loch Lomond - EcosseBalmaha - Loch Lomond - EcosseBalmaha - Loch Lomond - EcosseBalmaha - Loch Lomond - EcosseConic Hill - Loch Lomond - EcosseConic Hill - Loch Lomond - EcosseConic Hill - Loch Lomond - EcosseConic Hill - Loch Lomond - EcosseConic Hill - Loch Lomond - EcosseConic Hill - Loch Lomond - EcosseConic Hill - Loch Lomond - EcosseConic Hill - Loch Lomond - EcosseConic Hill - Loch Lomond - Ecosse

 

De Loch en Loch dans les Trossachs.

Le lendemain, par un temps bien couvert, accompagné de quelques gouttes de pluie, nous décidons de partir explorer le parc national des Trossachs à l’est du Loch Lomond : une boucle de 150km qui nous conduira de lochs en lochs, tous différents, tous mystérieux. Les eaux calmes aux reflets parfaits du Loch Chon. Le mystique loch Arklet dans la brume, sa vache et sa cabane isolées. Le Loch Lomond, à nouveau, à Inversnaid, perdu au bout de la route sur la rive Est du Lac où une jolie balade entre lacs, forêts et cascade nous attend. Le Loch Katrine, le plus romantique qui inspira de nombreux auteurs, que j’ai personnellement trouvé gris, froid et beaucoup trop touristique (il faut dire que jusque là, nous n’avions pas croisé grand monde mais si la foule ne vous dérange pas, vous pouvez parcourir la promenade aménagée sur le bord du Loch ou bien faire un  tour de bateau à vapeur). Le petit Loch Achray, et sa balade au pied des sommets Ben Venue et Ben A’an. Pour finir par le Loch Venachar sur la route de Callander. Dernier arrêt à Doune Castle, qui fermait ses portes à notre arrivée, les fans des séries Game of Thrones et Outlander ainsi que ceux des Monthy Python reconnaîtront ce lieu de tournage emblématique.

Loch Chon - Trossachs - EcosseLoch Chon - Trossachs - EcosseLoch Arklet - Trossachs - EcosseLoch Arklet - Trossachs - EcosseInversnaid - Loch Lomond - EcosseInversnaid - Loch Lomond - EcosseInversnaid - Loch Lomond - EcosseInversnaid - Loch Lomond - EcosseInversnaid - Loch Lomond - EcosseInversnaid - Loch Lomond - EcosseInversnaid - Loch Lomond - EcosseLoch Katrine - Trossachs - EcosseLoch Katrine - Trossaches - EcosseEntre Loch Katrine et Loch Achray - Trossachs - EcosseEntre Loch Katrine et Loch Achray - Trossachs - EcosseEntre Loch Katrine et Loch Achray - Trossachs - EcosseEntre Loch Katrine et Loch Achray - Trossachs - EcosseDoune Castle - Ecosse

 

La rive Ouest du Loch Lomond

3ème jour, le beau temps est de retour, nous reprenons la route pour poursuivre notre road trip écossais encore plus à l’Ouest et surtout plus au Nord. C’est lors de cette journée pour rallier Glen Coe que nous avons exploré quelques sites emblématiques de la rive Ouest du Loch Lomond.

Premier arrêt au village pittoresque de Luss : sa petite église et ces vieilles tombes (beaucoup plus vieilles que l’église même, il y a même une tombe viking), ses maisons en grès et ardoise, son ponton avec vue sur le Ben Lomond qui domine le loch, sa croix celtique (qui est aussi un symbole d’union des religions si je me souviens bien des explications lues sur place) et surtout son flot de touristes, déversés par bus entiers, beaucoup trop nombreux pour ce petit village. En avril, c’est encore raisonnable, je n’ose imaginer l’été ….

2ème arrêt, pour dégourdir les pattes de Ice vers Tarbet Isle. 3ème arrêt à Inveruglas où une installation toute en bois permet un joli point de vue sur le Loch Lomond. Dernier arrêt, enfin, à Falls of Falloch, tout au nord du Loch, où après une balade sur un chemin un peu boueux, une autre installation, en lien de fer cette fois, donne accès à une petite cascade. Ces 2 dernières installations font partie d’un projet plus vaste, et il y a d’autres installations de ce type autour du Loch Lomond pour mettre en valeur le patrimoine local.

Luss - Loch Lomond - EcosseLuss - Loch Lomond - EcosseLuss - Loch Lomond - EcosseLuss - Loch Lomond - EcosseLuss - Loch Lomond - EcosseLuss - Loch Lomond - EcosseLuss - Loch Lomond - EcosseLuss - Loch Lomond - EcosseLoch Lomond - EcosseLoch Lomond - EcosseInveruglas - Loch Lomond - EcosseInveruglas - Loch Lomond - EcosseFalls of Falloch - Ecosse

 

 

Voilà, nous quittons maintenant cette région pour d’autres aventures. Clairement, si nous avons beaucoup aimé Balmaha et l’Est du Loch Lomond, la rive Ouest, elle, nous a laissé plus indifférent.

Infos pratiques

Combien de temps : 2 jours : 1/2 journée pour Balmaha et environ + 1 journée pour les Trossachs + 1/2 journée pour la rive Ouest. Si c’était à refaire, je ferai l’impasse sur la rive Ouest (hormis Luss) et je filerai directement sur Glen Coe, ou alors je passerai ce temps à explorer un peu plus les Trossachs et ses nombreux loch.

Se loger : Nous avions loué un chouette cottage vers Drymen pour 2 nuits, via Airbnb : 1 belle chambre, une grande cuisine, un salon magnifique avec une cheminée fonctionnelle, idéalement situé en pleine campagne mais à 10min du Loch Lomond.

Se restaurer / Boire un verre : pas de conseil, nous avons soit pique niqué soit dîné dans notre location.

Les circuits de randonnée / promenade (ceux que l’on a fait):

  • Balmaha Millenium Forest Path : jolie promenade facile pour découvrir le Loch Lomond
  • Conic Hill : ça grimpe mais la vue du haut de la colline mérite vraiment l’effort.
  • Arklet Trail : marche sympa et assez facile au bout du monde, sur la rive Est du Loch Lomond, avec vue sur le Loch Arklet et cascades, et même des chèvres.
  • Achray Water Bridge : pas la plus jolie des marches, même si la vue sur le Ben Venue et le Ben A’an est sympa. Si c’était à refaire, je choisirai une difficulté de plus, la montée au Ben A’an qui semble offrir de jolies vues sur le Loch Katrine.
  • Luss Heritage Trail : balade facile pour découvrir le patrimoine de Luss
  • Tarbet Isle Walk : sans intérêt pour moi
  • Falls of Falloch : très facile pour accéder à la cascade.

 

Roadbook complet avec toutes les étapes et les randonnées envisagées sur demande.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Toutes les étapes de ce voyage

Laisser un commentaire

*