Parque Nacional de Los Haitises

2 jours après notre arrivée à Samana, nous partons pour notre première excursion : un combiné entre la visite du parc national de Los Haitises et un après midi plage sur l’îlot de Cayo Levantado. Excursion préreservée dans le cadre du forfait "Couleurs Samana". Le parque nacional de Los Haitises est une réserve naturelle, accessible uniquement par bateau, qui se situe au sud de la péninsule de Samana. Elle présente des paysages typiques et préservés et une multitude d’espèces animales et végétales, représentatives de l’île.

Départ matinal en bus pour le port de Samana, à quelques minutes de là, on aurait pu y aller à pied. Là, nous embarquons dans un bateau rapide à destination de los Haitises. La traversée en bateau rapide durera environ 3/4h (pour autant que je m’en souvienne), à une vitesse folle, du vent plein les yeux.

Puis nous arrivons à proximité de la réserve et l’allure ralentit. Nous nous retrouvons au coeur d’un paysage fantastique et préservé : des îlots rocheux, couverts de végétaux, émergent de l’eau. La terre est couverte d’une végétation tropicale qui semble impénétrable, des lianes tombent des rochers. Ne serait le bruit des moteurs du bateau, on se croirait en plein milieu d’un film comme "Pirates des Caraïbes" !

 

Nous approchons ensuite d’un ilôt un peu plus important, l’ïle aux oiseaux. Elle porte bien son nom : des milliers d’oiseaux s’y abritent. Nous faisons le tour doucement, et partout où nos yeux se posent, nous ne voyons que des oiseaux : des aigrettes, des pélicans, des mouettes. Nous nous délectons du ballet incessant de leurs envols, c’est impressionnant, je n’ai jamais vu une telle concentration d’oiseaux en un seul lieu ! J’ai fait des dizaines de photos pour essayer de fixer cet instant, avec plus ou moins de succès.

Nous nous enfonçons ensuite à l’intérieur du parc naturel. Le temps se gâte, il commence à tomber quelques gouttes. Pourvu que cela cesse rapidement … En attendant, nous laissons les ilôts émergeants pour nous enfoncer dans un autre type de paysage : la mangrove. Tiens ca me rappelle un vieux cours de biologie du collège ! Alors la mangrove, c’est une zone marécageuse à l’embouchure du fleuve où les racines des palétuviers émergent de l’eau. C’est dans une véritable forêt de racines que nous naviguons. Elles abritent une faune typique, nous y verrons de minuscules crabes !

Première escale au coeur du marécage pour visiter une grotte qui faut l’abri des indiens tainos, indiens natifs de république dominicaine. On retrouve sur les murs de cette grotte de nombreuses peintures rupestres représentant des animaux et des scènes quotidiennes.

Quand nous ressortons de la grotte, la pluie semble s’être arrêtée. Nous repartons en bateau à destination d’une autre grotte, qui abrite cette fois des Murcielagos, genre de chauve souris locale. Y  habitent aussi des solenodontes, petits mammifères insectivores. Pendant notre visite, la pluie redouble de plus belles, il fait chaud, c’est assez bizarre. En attendant de repartir, nous dégustons noix de coco fraîchement coupées et rhum local ("les vitamines").

 

C’est sous une pluie battante que nous quittons le parque nacional de los haitises. La pluie dont la force s’ajoute à la vitesse du vent nous cingle le visage. Ca fait mal ! nous nous cachons tant bien que mal sous les horribles cirés jaunes prêtés par le bateau. Nous voguons vers l’île de Cayo Levantado, sans pouvoir admirer le paysage. Notre après-midi plage semble bien compromis si la pluie doit durer …

Un Commentaire

  1. Bonjour,

    J’y suis allé 2 fois, une fois en partant de Sabana de la Mar et une autre fois de Sanchez (la traversée depuis Sanchez était un peu longue dans une petite barque de pêcheur!!!). Mais dans les deux cas, le spectacle est superbe, on a l’impression d’etre dans un autre monde.
    LM

Trackbacks/Pingbacks

  1. Jomaya - République dominicaine - Cayo Levantado - [...] donc sous une pluie battante que nous quittons le parque nacional de los haitises pour nous rendre sur l’ile…

Laisser un commentaire

*