Hôtel Gran Bahia Principe Cayacoa 5* : l'accueil & la chambre

Après 7h30 d’un vol presque parfait orchestré par Corsairfly – horaires respectés, accueil sympathique, repas correct, boissons non alcoolisées offertes, film récent, on regrettera juste le manque de place habituel des vols ‘charters’, heureusement nous avions 3 places pour 2 à l’aller -, nous atterrissons en fin d’après-midi à l’aéroport El Catey de Samana. L’aéroport est minuscule, rien à voir avec Orly d’où nous sommes partis. Sur le tarmac, la chaleur dominicaine nous prend au corps, ça fait du bien après le long hiver français. 

Accueil par les représentants de vacances transat. Nous retrrouvons quelques autres couples et familles et nous entassons tous dans un minibus, vraiment mini (pas une place de trop), brinquebalant, limite délabré, sans climatisation. La nuit tombe rapidement et le voyage d’1 heure qui sépare l’aéroport de l’hôtel ne nous permettra pas d’apprécier le paysage. Pas très grave, entre la fatigue du voyage et leseffets du décalage horaire, je somnole à moitié. Néanmoins, ce petit trajet sera suffisant pour se rendre compte que les routes dominicaines (en tous cas dans la presqu’île de Samana) sont en très mauvais état, en travaux par endroit, voire inexistantes à d’autres et que les dominicains roulent de manière assez dangereuse. Assez donc pour vous dissuader de louer une voiture et de partir découvrir les environs à l’aventure … 

Nous voilà finalement arrivés à l’hôtel Gran Bahia Principe Cayacoa : situé un peu à l’écart de la ville de Samana, mais pas trop (15 min à pieds environ et 5 minutes par la navette qui relie régulièrement l’hôtel au village), le site est grandiose. Il fait nuit, nous ne nous rendons pas bien compte mais les jours suivants nous permettront de mieux appréhender les dimensions gigantesque et le luxe de l’hôtel. Pour nous accueillir, un couple d’animateur nous propose une chorégraphie de danses locales sur l’air de l’hôtel (que nous entendrons très souvent pendant notre séjour).

Réception de l’hôtel : magnifique sol en marbre blanc, compositions florales, espace, impression de luxe. Jus d’orange de bienvenue et nous récupérons les clés de la chambre, le bon pour les serviettes de plage et les fameux bracelets verts qui vous donnent droit au all inclusive.

Direction la chambre : là encore, très belle prestation : la chambre est grande, le lit géant (on pourrait dormir dans la largeur !), salle de bain en marbre, petite baignoire à bulles, et un petit balcon avec vue sur la mer et la piscine, très calme.Seule bémol, le salon en plastique sur le balcon qui dénote un peu dans le luxe ambiant. Mais c’est bien pour chipoter 😉

 

La suite de la découverte de l’hôtel au prochain épisode …

 

 

Laisser un commentaire

*