Jour 5 : Uxmal [2]

 

Ce qui frappe à Uxmal, par rapport à Chichen Itza ou à Mayapan, c'est la richesse de la décoration des façades de la période Puuc, et pas seulement celles du quadrilatère des Nonnes : partout, on retrouve ces fines sculptures aux effigies divines. Comme, par exemple, ce fronton décoré de Tortues et de Poissons (il me semble que c'est une façade extérieure du Quadrilatère des Nonnes, côté Pyramide du Devin).

En sortant du quadrilatère des nonnes, droit dans l'alignement de la porte, se trouve le jeu de balles d'Uxmal. Loin de la taille démesurée du grand jeu de balles de Chichen Itza, celui-ci a la taille classique des jeux de balles : 10m sur 34, mais les anneaux sont toujours assez hauts et la difficulté du jeu devait être grande.

Nous nous dirigeons ensuite vers la grande pyramide, 30 m de haut, sur laquelle, contrairement à la pyramide du devin, il est encore possible de monter. De là-haut, une belle vue sur l'ensemble du site s'offre à nous.

Passage sur le côté de la grande pyramide pour atteindre le Palais du Gouverneur (Palacio del Gobernador), qui surplombe le site. On y accède par un grand escalier (oups, le vertige à la distance). Ce long bâtiment devait être la résidence du Dieu Chac, mais aussi le plus important centre administratif de l'époque (construction IX – Xème siècle)

On retrouve ici aussi les éléments décoratifs du reste du site : masque de Chac, croisillons, frise de serpents, tête de serpent à plumes, …

Cet édifice a été érigé sur des constructions plus anciennes, comme le montre par endroit les masques de Chac dégagés sous l'esplanade

Depuis le Palais du Gouverneur, nous avons un beau panorama sur la Pyramide du Devin et le quadrilatère des Nonnes. Surtout avec la luminosité si particulière offerte par les rayons du soleil qui descend doucement à l'horizon. Là encore, c'est un peu de magie maya qui s'offre à nous.

Malheureusement, il est 17h. Le site va fermer ses portes, les gardiens nous pressent de partir. Dommage, il y avait encore tant à voir ici, j'aurais bien fait une petite ballade supplémentaire pour profiter au mieux du charme de l'endroit. Nous aurions du revenir en soirée pour assister au son et lumière mais malheureusement celui-ci était annulé car en en cours de réfection. A quelques jours près, ça serait passé.

Tant pis, nous allons à notre Hôtel, le Mision Uxmal à moins d'1 km de là, depuis le balcon de certaines chambres, il est possible de voir les ruines d'Uxmal. Contrairement à son homologue de Merida, j'ai trouvé l'hôtel Mision Uxmal de meilleure qualité : confort et décoration des chambres, calme de l'endroit … Par contre, la piscine était pour moi, aussi impraticable quà  Merida : eau trouble car non filtrée, nous avons préféré nous abstenir.
 

Laisser un commentaire

*