Jour 5 : Uxmal [1]

Après le repas, nous reprenons le bus en direction d'Uxmal, autre cité maya précolombienne.

Uxmal

Uxmal signifierait  "3 fois reconstruite" en allusion à plusieurs périodes d'occupation maya. Uxmal est le site le plus vaste de la région Puuc. Elle connut sont heure de gloire entre les IX et Xème siècle où elle fut à la fois centre administratif et centre religieux. A l'instar de Chichen Itza, elle fut abandonnée vers 1200 au profit de Mayapan.

Nous arrivons vers 15h30, le site ferme à 17h00, il faudra faire vite. Et là, comme le matin à Mayapan, c'est une claque qui nous attend : à cette heure, la chaleur tombe, le soleil qui descend donne une teinte magique aux pierres, la balade est plus qu'agréable. Nous sommes seuls ou presque sur le site, nous profitons pleinement des lieux, de la sagesse et de la puissance de ces monuments présents depuis plusieurs siècles, encore empreints de la magie ancestrale.

Première surprise : la pyramide du devin. Selon la légende, elle aurait été bâtie en une seule nuit par un nain magicien, d'où son nom. C'est une immense pyramide de 35 m de haut à base semi-elliptique  ! ici aussi, les 3 niveaux de la pyramide actuelle recouvre des structures et des temples plus anciens. Certains sont d'ailleurs visibles sur la face arrière du temple (par rapport à l'entrée du site), d'autres sont accessibles par les ouvertures pratiquées dans la façades de la pyramide.

Sur la face arrière (Ouest), se voient facilement le Temple I (au pied de l'escalier) de style Puuc, le Temple IV (1er palier de l'escalier sur le 2ème socle de la pyramide) de style Chenes et le Temple V (au sommet). Le long de l'escalier, une succession de masque de Chac.

Nous pénétrons ensuite dans le Quadrilatère des Nonnes (Cuadrangulo de las Monjas), ainsi nommé en raison de sa ressemblance avec un couvent. 4 bâtiments ferment une cour de 45 m sur 65. Il devait vraisemblablement s'agir de bâtiments à caractères administratifs.

Les bâtiments ont des hauteurs variables, mais tous sont richement décorés dans le style Puuc, notamment celui de gauche et celui d'en face : masques de Chac, le dieu à longue trompe, treillages, trônes, serpents à plumes, … Toute la panoplie des représentations divines pour assoir la force et le pouvoir des chefs mayas d'Uxmal.

Laisser un commentaire

*