Jour 3 : Lagune de Celestun [2]

Après les oiseaux, nous pénétrons dans la mangrove.

Cette mangrove ci ressemble comme 2 gouttes d’eau à celle vu l’année précédente en République Dominicaine. Les racines des arbres plongent dans l’eau, formant une étrnage forêt de branches, abritant de nombreuses espèces animales et végétales.

Plus à l’intérieur, nous débouchons à l’endroit où l’eau de mer se mélange à l’eau douce venant de la terre. L’endroit semble magique, mais il y a trop de monde. Des locaux et des touristes se baignent dans le bassin au milieu de petits poissons. Nous nous contentons de faire le tour du lieu sur le ponton spécialement aménagé, profitant de l’endroit.

 

Nous rentrons ensuite au port. Direction le village de Celestun. A l’abri d’une tonnelle, les pieds dans le sable sur une belle plage de sable blanc, nous profitons d’un bon repas de poissons (et de langoustes pour ceux qui le souhaitent). Extra et copieux. Aucun regret à avoir pour cette excursion. Nous passons le reste de l’après-midi sur la plage, profitant de notre première rencontre avec la mer mexicaine pour nous baigner. Au bord de l’océan, souffle un vent léger qui rafraichit l’atmosphère. Ici, il fait moins chaud qu’à l’intérieur des terres et l’air nous semble beaucoup plus respirable que la veille.

Nous repartons vers 16h pour une visite partielle de Merida.

Laisser un commentaire

*