Jour 3 : Hacienda de Hennequen

Mardi 14 avril 2009

7h00 : réveil matinal, comme d’habitude. La nuit fut bonne, nous sommes un peu reposés, prêts à affronter la nouvelle journée. Petit Déjeuner au bord de la piscine,  buffet relativement copieux pour peu que l’on arrive relativement tôt (ouverture à 7h30)

8h00 : au programme de la journée, visite d’une hacienda de hennequen et en option de la lagune de Celestun. C’était un de mes regrets sur le circuit, l’impossibilité de visiter cet endroit réputé pour sa réserve d’oiseaux migrateurs. Alors pour 20 € (visite + repas de poissons en bord de mer), on ne va pas rater ça. Et si possible, le soir, visite de la ville en calèche.

Hacienda de hennequen

9h00 : premier arrêt dans une ancienne hacienda, toujours en activité. Il ne reste plus grand chose du lustre d’antan, une grande partie des bâtiments est désaffectée. Seul le bâtiment central, coeur de l’"usine" est encore en service.

 

Ici, on travaille le hennequen, plus communément appelé sisal chez nous. Il s’agit d’une plante de la famille des agaves (manguey au Mexique), dont on extrait aussi un alcool : la tequila. La plante, épineuse et épaisse, est amenée à l’hacienda après récolte.

 

Là, elle passe dans une machine qui l’écrase, l’aplatit et permet d’en extraire des longues fibres.

 

Les fibres sèchent à l’air libre.

Puis sont pressées en bottes et expédiées là où elles seront transformées en fibre de sisal, dont on fabrique des cordes, des tapis …

 

Visite intéressante, surtout à la lumière de ce que l’on apprendra plus tard de l’exploitation des indiens lors de la colonisation pour la culture et la récolte des agaves.

 

Direction ensuite la lagune de Celestun.

Laisser un commentaire

*