Jour 4 : De Tataouine à Ksar Ghilane

Chenini

Nous approchons du désert, la chaleur commence à se faire sentir. Et c’est sous un soleil éclatant et chaud que nous découvrons Chenini et que nous partons à l’assaut de ses ruelles. Dure la grimpette !

Chenini est un village troglodyte creusé à flanc de colline. La pente est très raide, l’accès difficiile. De loin, le village est presque invisible, confondu à la couleur de la terre de la colline.

L’ascension valait le coup d’oeil ! Depuis le sommet du village, à perte de vue, s’offre à nous un autre paysage surréaliste. Le désert est omniprésent.

 

La traversée du désert

Chenini sera notre dernier arrêt ce jour-là. Peu après, nous quittons la route pour enfin affronter le "vrai" désert. Destination : le campement de Ksar Ghilane au coeur du Sahara tunisien.

Nous quittons enfin la route et nos 4×4 s’engagent sur la tôle ondulée des pistes à travers l’erg, le désert de pierres. Coincés à l’arrière du 4×4, nous sommes bien secoués mais, heureusement, notre chauffeur est un as ! Finalement, c’est rigolo et sympa !

Peu à peu, nous voyons apparaître les premières dunes de sable sur les cailloux et la rare végétation du désert. Le sable est orangé. Il est déjà tard dans l’après-midi, mais la chaleur est bien là. On se rend vite compte de la puissance du désert.

Petite pause au "Café des Nomades". Perdu en plein milieu du désert, pour les dromadaires et les touristes, une simple cahute, signalée par ce tas de pierres. Encore quelques kilomètres dans un désert de plus en plus imposant, et nous atteindrons la destination du jour : Ksar Ghilane.

Laisser un commentaire

*