Big Island #1 de Kona à South Point

Voilà, çà y est ! nous sommes à Hawaii ! enfin ! le voyage fut long, plein d’étapes mais tout s’est bien passé : un TGV pour l’aéroport, une nuit à l’hôtel et une longue journée de voyage de 25h. Un premier vol Paris – Londres très tôt, 2h d’escale, un second vol en A380 pour Los Angeles (cet avion est vraiment génial), 4h d’escale dont 2h30 pour passer l’immigration, récupérer les bagages (qu’on a failli ne pas trouver), réenregistrer et repasser à nouveau les contrôles (d’où l’intérêt de prévoir une escale pas trop courte aux USA) et un dernier vol de 6h pour Honolulu qui semble durer une éternité. Nous arrivons à 20h à Honolulu, complètement fatigués. Une nuit au Pacific Marina Inn (pas terrible, mais nous sommes tellement fatigués que ça ira très bien !), et le lendemain matin, le road trip commence. Nous sommes réveillés de bonne heure, ça tombe bien, la journée commence par un vol à 9h10 vers Kona, sur la grande ile. La navette de l’hôtel nous dépose à 7h30 dans un aéroport bien désert. On s’enregistre aux bornes automatiques et 15 min plus tard on attend notre vol devant un café et un muffin. Après 50 minutes de vol, nous débarquons à Kona, j’adore ces petits aéroports insulaires : nous sommes accueillis par de la musique et des danses hawaiiennes, les bagages arrivent à l’air libre, ça fleure bon les vacances. On récupère notre voiture de location et c’est parti pour cette première étape qui doit nous conduire jusqu’à Pahoa, en passant par la côte Ouest de l’île. Une étape tranquille pour s’acclimater et reprendre des forces, pas de gros efforts prévus, juste profiter des premiers miles roulés. 260km qui vont nous prouver que l’île mérite son nom de Big Island ! C’est grand et surtout, on ne roule pas vite et on veut s’arrêter tous les 100m pour immortaliser la diversité des paysages !

Notre voiture !

L’itinéraire du jour

Kona

Premier arrêt du jour pour Kona, l’une des principales villes de l’île. C’est plutôt très calme, on se gare à côté du Farmers Market où se côtoient des vendeurs de fruits et des vendeurs de souvenirs, quelques touristes se pressent dans les allées. On remonte ensuite vers le centre ville, en traversant une zone de shopping, des petites boutiques aménagées dans une rue piétonne où l’on trouve les célèbres chemises hawaïennes, des surfs, de la mode et quelques bars. On arrive très vite sur le centre historique où on découvre d’abord la Mokauikaua Church, jolie église bâtie en pierres de lave et en bois blanc. En face, le Hulihe’e Palace, résidence royale devenue musée. Un peu plus loin, un ponton, une petite plage, quelques boutiques le long du front de mer. C’est mignon mais ça manque un peu de vie, le centre se résume à quelques rues vite parcourues, plus un village colonial qu’une vraie ville. On fait quelques courses dans la supérette locale pour le pique nique de midi et nous reprenons la route.

Kona - village shopping - Big Island, Hawaii, avril 2016Kona - village shopping - Big Island, Hawaii, avril 2016Kona - village shopping - Big Island, Hawaii, avril 2016Kona - village shopping - Big Island, Hawaii, avril 2016Kona - MokuaiKaua - Big Island, Hawaii, avril 2016Kona - MokuaiKaua - Hawaii, avril 2016Kona - Hulihe'e Palace - Big Island, Hawaii, avril 2016Kona - Hulihe'e Palace - Big Island, Hawaii, avril 2016Kona - Big Island, Hawaii, avril 2016

Maihi Bay – End of the world

Nous longeons la côte au Sud de Kona, on aperçoit derrière le bandeau de maisons en bord de mer, quelques jolies plages, mais pas facile de s’arrêter, on cherche la plage de Magic Sands (White Sand Beach) pour pique niquer mais on ne doit pas être très réveillés car nous la manquons, et c’est beaucoup plus au Sud que nous nous arrêtons, après Keauhou Bay et l’hôtel Sheraton, une petite route nous emmène à Maihi Bay, des gros rochers de lave sur lesquelles viennent s’éclater les vagues. Le spectacle est hypnotique, on s’arrête ici pour manger nos sandwichs et nos pommes. Le temps a changé en peu de temps, il faisait beau à Kona, et maintenant de lourds nuages bloquent l’horizon, mais il fait toujours chaud, et il n’y aura pas de pluie. Un chemin longe la côte et conduit à End of The World, des falaises d’où certains fous plongent parfois (mais pas ce jour là !) ! C’est comme ça à Hawaii, le temps change très vite ! L’un de nos hôtes à Kauai disait quelque chose du genre « si la météo est mauvaise, attends 5 min ! » .

Maihi Bay - Big Island, Hawaii, avril 2016Maihi Bay - Big Island, Hawaii, avril 2016

Kealakekua Bay – Cook Monument

Nous repartons ensuite pour un site très connu de Big Island, Kealakekua Bay. C’est ici que le Capitaine Cook aurait mis le pied sur Big Island la première fois en 1779 et là aussi qu’il sera poignardé quelques semaines plus tard. Un monument de l’autre côté de la baie commémore cet événement. Ce monument n’est accessible que par la mer ou alors par une randonnée de difficulté moyenne à travers le parc, mais il faut compter au moins 2h, et comme il est déjà 14h, que nous sommes encore à 2h de la fin de l’étape et que nous sommes fatigués nous faisons l’impasse et nous contentons d’admirer les hautes falaises qui encadrent la baie. C’est un super spot de plongée parait-il, l’eau a l’air calme … jusqu’à ce que je me retrouve trempée par une grosse vague en faisant quelques photos !

Kealakekua Bay - Big Island, Hawaii, avril 2016Kealakekua Bay - Big Island, Hawaii, avril 2016Kealakekua Bay - Big Island, Hawaii, avril 2016

 Painted Church

En chemin pour récupérer la route principale, nous nous arrêtons devant une petite église toute blanche, la St Benedict Roman Catholic Church, surnommé Painted Church car elle est entièrement peinte de scènes bibliques et colorées. Un joli détour.

Painted Church - Big Island, Hawaii, avril 2016Painted Church - Big Island, Hawaii, avril 2016Painted Church - Big Island, Hawaii, avril 2016Painted Church - Big Island, Hawaii, avril 2016

Sur la route du Sud

En descendant vers le Sud, les paysages changent, deviennent plus arides. Nous croisons quelques troupeaux de bétail, dont d’étonnants spécimens à longues cornes (des Texas Long Horn me dit mon spécialiste es agriculture !). Et puis ce sont nos premiers champs de lave, brune, brute, sauvage. Nous approchons du coeur volcanique de l’île, j’ai hâte d’être demain pour explorer cette région plus en détails !

Sur la route, bétail - Big Island, Hawaii, avril 2016Sur la route, bétail - Big Island, Hawaii, avril 2016Champ de laves vers Ocean View - Big Island, Hawaii, avril 2016Champ de laves vers Ocean View - Big Island, Hawaii, avril 2016

South Point

Dernier arrêt de la journée, Ka Lae ou South Point, qui comme son nom l’indique est le point le plus au Sud de Big Island, et donc par la même occasion, d’Hawaii et de tous les USA. C’est aussi un lieu sauvage, aride, séché par les vents (les éoliennes témoignent de cet état de fait), érodé par les forts courants et les grosses vagues, un lieu inhospitalier mais un peu magique. Le soleil refait son apparition, et le soleil sur le déclin (il est 16h passées) donne une lumière un peu mystique. Quelques plongeurs hésitent à se jeter à l’eau du haut des falaises, l’endroit est prisé des pêcheurs qui y lancent des cannes gigantesques et y plantent leur tente pour le week end.

South Point - Big Island, Hawaii, avril 2016South Point - Big Island, Hawaii, avril 2016South Point - Big Island, Hawaii, avril 2016South Point - Big Island, Hawaii, avril 2016South Point - Big Island, Hawaii, avril 2016South Point - Big Island, Hawaii, avril 2016South Point - Big Island, Hawaii, avril 2016

Après South Point, la route s’enfonce dans la zone volcanique. Mais avant cela, sur quelques kilomètres, elle nous offre de magnifiques points de vue sur l’océan.

Scenic Road - Big Island, Hawaii, avril 2016

Le soleil se couche et la nuit tombe très vite (à 18h30 / 19h, il fait nuit). Nous ne verrons pas grand chose de la traversée du parc national des volcans, ça nous laissera la surprise pour demain ! Par contre, la route nous parait longue, la fatigue aidant ! En arrivant à Pahoa, petite ville très hippie, nous faisons le plein de course pour la soirée et le lendemain au Seven Eleven. Le paysage change de nouveau, la route vers notre logement du jour s’enfonce dans la jungle tropicale humide, se rétrécit et au bout d’un chemin, notre grande cabane apparait. L’arrivée dans le noir est un peu folklorique, il faut trouver les rares lampes à la lumière de nos téléphones, l’équipement est minimal (la maison est alimentée au solaire, la cuisine se fait sur un vieux réchaud à gaz, la douche est extérieure même s’il y a un cabinet de toilette dans la cabane, le réseau est inexistant) mais suffisant (le lit était hyper confortable), et le cadre vaut le détour, et ce soir là, nous nous endormons au bruit assourdissant des oiseaux et des grenouilles. Un vrai retour à la nature.

Hébergement du jour : Airbnb Hale Kohola à Pahoa (photos iPhone 6). L’hébergement est très bien, par contre il est assez éloigné du parc des volcans qui était notre principal point d’intérêt sur le secteur (1h de route). Si c’était à refaire, je chercherai plutôt à loger sur Volcano, Pahala ou Moutain View. Mais pour visiter la côte Sud Est (ce que nous n’avons finalement pas fait), c’est parfait.

Et en bonus la bande-son « cabane dans la jungle » (même la nuit !)

 

Notre cabane à Pahoa - Big Island, Hawaii, avril 2016Notre cabane à Pahoa - Big Island, Hawaii, avril 2016Notre cabane à Pahoa - Big Island, Hawaii, avril 2016Notre cabane à Pahoa - Big Island, Hawaii, avril 2016Notre cabane à Pahoa - Big Island, Hawaii, avril 2016Notre cabane à Pahoa - Big Island, Hawaii, avril 2016

0 Commentaire

Trackbacks/Pingbacks

  1. Aloha Hawaii !! | Jomaya - Voyages - […] 2 : vol Honolulu / Kona. Visite de Kona et de la Côte Ouest de Big Island entre Kona…

Laisser un commentaire

*